La négation en espagnol médiéval : approche sémasiologique

par Sophie Sarrazin

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Claude Chevalier.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Notre propos est de montrer que les structures syntaxiques spécifiquement médiévales (négation dite explétive, double négation) sont le résultat d'un type d'exploitation particulier. On ne peut expliquer ces configurations en invoquant une charge négative amoindrie. Il y a dans tous les cas exclusion, mais les constructions doublement négative (nadi non viene) montrent que l'exclusion dite au travers de nadi (comme de ninguno, nulo ou nada) vise un être, une notion appréhendée dans l'espace. L'exclusion peut ne pas affecter l'opération déclarée par le verbe, puisque cette dernière s'entend par rapport au temps. S'il s'agit de dire la non-référentialité de l'opération, le parleur convoque alors non ; s'il ne le fait pas, c'est qu'il souhaite maintenir le décalage entre le caractère spatiale de l'exclusion (qui ne pourra être ancrée préférentiellement que dans la temporalité énonciative) et le caractère temporel, évènementiel, délocutif de la représentation donnée par le verbe c'est donc un choix de représentation qui ordonne aux locuteurs médiévaux de convoquer deux négations, l'une "nucléaire", l'autre verbale. C'est aussi un choix de représentation, non idiomatique, qui lui permet d'user, dans les négations explétives d'une construction qu'on pourrait appeler parataxique, dans la mesure où elle fait d'une proposition complétive une proposition indépendante de la rection exercée par l'élément subordonnant (verbe de crainte, d'empêchement, etc. ). Le placement des pronoms clitiques relève du même phénomène.

  • Titre traduit

    Negation in Old Spanish : a semasiological approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 400 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 110 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service commun de la documentation. Bibliothèque d'Espagnol.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 107.01.SAR.NEG
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4604

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3696
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.