Du Maître du Mansel au Maître de Rambures, le milieu des peintres et des enlumineurs de Picardie, ca. 1400-1480

par Marc Gil

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Anne Prache.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Notre étude s'inscrit dans le cadre de la peinture picarde à l'époque bourguignonne dont l'enluminure est l'une des activités. Nous nous sommes situé dans la perspective d'une redécouverte des enlumineurs de Picardie et au-delà des peintres, avec une mise en lumière des relations artistiques, professionnelles et économiques qui ont pu s'établir entre eux. Nous avons emprunté deux voies de recherches. La première, par un dépouillement systématique des archives communales et départementales et par une relecture des sources publiées, a permis de cerner le contexte historique, commercial et artistique des grandes villes du nord de la France. Cela a permis la publication pour Amiens, Arras, Cambrai, Douai, Hesdin, Lille et Saint-Omer d'un répertoire de plus de 300 noms de peintres, verriers, enlumineurs et artisans du livre. La seconde voie fut la constitution d'un corpus de 63 manuscrits concernant directement le livre enluminé en Picardie entre 1440 et 1480. Son étude a fait apparaitre deux générations d'enlumineurs : la première, encore influencée par l'art parisien du maitre de Boucicaut, tout en étant largement ouverte à l'art Flémallien et à celui de Jacques Daret, comprend le maitre du Mansel et son atelier, le maitre de Créquy et le maitre de Therouanne. Il semblerait que le maitre du Mansel a sejourné chez Daret. Par ailleurs, il pourrait être l'auteur du retable de la vie de Joseph de l'église d'Hoogstraten (Belgique), la seconde génération, contemporaine de Simon Marmion, est tournée plus spécifiquement vers la peinture locale picarde de la seconde moitié du XVe siècle, mais subit la forte influence des modèles de Rogier van der Weyden. Elle comprend le second maitre des grandes chroniques de France, la triade formée par le maitre des éthiques d’Aristote, Loyset Liedet et le maitre de l'évangéliaire de saint-Vulfran ; enfin le maitre de Rambures qui a sans doute séjourné en Flandre à la fin de la décennie soixante et reste actif jusque vers les années 1480.

  • Titre traduit

    From the Mansel master to the Rambures master, the circle of painters and illuminators of Picardie, ca 1440-1480


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (1399 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 569-601. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4577
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2573

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3676
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.