La guitare et son répertoire au XIXe siècle, 1850-1920 : novations et permanence

par Guy Chapalain

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Louis Jambou.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de proposer une description de la vie guitaristique en Europe entre 1850 et 1920, de l'extinction de la génération classique à la parution de la première œuvre d'un compositeur non guitariste, Manuel de Falla. Après que les guitaristes classiques avaient été submergés par la montée des solistes du piano, les romantiques héritaient d'un instrument d'un volume et d'une tessiture réduits, d'une technique rigoureuse mais adaptée à l'audition intime. Leur réaction fut de résister en proposant une guitare virtuose. Leur esprit de novation fit de la guitare un instrument romantique. L'ambitus fut élargi par l'ajout de cordes basses et l'extension de la touche, le volume sonore accru par la mise au point des multicordes. Une technique transcendantale et plus expressive, liée à une esthétique contemporaine fut élaborée. Le style romantique trouva son aboutissement dans les compositions de Mertz, en 1856, au concours de Bruxelles. Les avancées ne pouvaient être menées plus loin, les possibilités d'expression avaient été repoussées au maximum. Apres une ascension rapide, ce style déclina dans les années 60. L’Espagne se démarqua par l'exploitation de la six cordes, développée par Torres. Les guitaristes pratiquèrent une écriture simple, idiomatique et s'inspirèrent du flamenco, cela leur permit de maintenir la guitare tombée en désuétude ailleurs. A partir de 1880, une pratique amateur considérable se développa. Tárrega, lui, provoqua une véritable rupture avec le passe. Principal promoteur de la six cordes et créateur d'une technique universelle, il occulta le mouvement romantique en faveur de la transcription et d'un répertoire espagnol. Le jeu moderne était fixé, les principes de Torres adoptés, toutes les écoles concentrées en une seule, celle de Tárrega, qui gagna les pays européens par Mozzani et Llobet. L'intérêt pour l'hispanisme et sa découverte par les impressionnistes, firent entrer la guitare dans l'instrumentarium classique. Elle était dans l'époque contemporaine.

  • Titre traduit

    The guitar and his repertory in the XXth century, 1850 - 1920, innovations and permanence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 660 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 541 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 CHA gui T.1
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 CHA gui T.2
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 CHA gui T.3
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4632

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3789
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.