La topographie des villes de la province de carthaginoise de l'antiquite tardive a la fin du royaume wisigothique (ive-viiie siecles)

par Emmanuelle Boube

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Rouche.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet de cette these a pour theme la topographie des villes de la province romaine de carthaginoise de l'antiquite tardive a la fin du royaume wisigothique. Elle regroupe des zones appartenant a des regions geographiques de l'espagne fort diverses : castilla-leon, castilla-la mancha, comunidad valenciana, province de murcia et andalousie. Apres la chute de l'empire romain, ces territoires furent places, selon les periodes, sous l'autorite wisigothique ou byzantine. Trente-trois villes ont ete etudiees, des eveches pour la plupart, une fondation royale et des villes secondaires. Les sources ecrites et archeologiques ont permis de dresser, pour chacune d'elles, une ample monographie illustree de nombreux plans. L'etude de la topographie antique precede celle du haut moyen age, son heritiere, et leur confrontation revele le changement qui s'est opere dans les villes de cette periode de transition. La survie de certaines constructions romaines, l'abandon ou la reutilisation d'autres edifices, leur transformation en habitat ou en cimetiere sont ainsi observes. Les constructions nouvelles, remparts, palais, habitat, et la christianisation de la topographie avec l'edification de basiliques et de monasteres, revelent le relatif dynamisme deces villes que l'on avait longtemps cru decadentes. Elles n'ont pas disparu mais se sont transformees, leur vitalite dependant du contexte geographique, politique et economique dont elles etaient tributaires. Certaines d'entre elles pericliterent au profit d'autres, moins importantes a l'epoque romaine, faute de pouvoir s'adapter a cette mutation de la societe. Les fouilles des quinze dernieres annees en espagne ont mis au jour de nombreux vestiges de cette periode permettant ainsi de changer l'image negative que l'on avait de la ville a cette epoque en une vision plus optimiste. Ce travail constitue une photographie detaillee des villes du haut moyen age d'une ancienne province romaine, le premier corpus de ce type pour la peninsule iberique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1038 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 644 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4609
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 648

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2959
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4609
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3715
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.