L'impossible totalité : une étude de la complexité dans l'œuvre de Claude Simon

par Ilias Yocaris

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Georges Molinié.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude porte sur 6 romans de Claude Simon (Le vent, L'herbe, La route des Flandres, Le palace, Histoire et La bataille de Pharsale), décrits comme systèmes complexes. Elle s'appuie sur une analyse détaillée de leur construction stylistique : la première partie examine de très près la composition d'ensemble, la constitution énonciative, la structuration séquentielle et la construction phrastique des romans du corpus, puis le développement dans ces derniers d'un vaste réseau d'analogies morphosémantiques sous-jacentes, qui parcourt en fait la totalité de l'œuvre simonienne. Une attention particulière est accordée à toute une série de phénomènes jusqu'ici ignorés ou marginalisés par la critique : l'émergence de versions narratives contradictoires, les fluctuations constantes de la perspective énonciative, le fonctionnement « opaque » de la référence pronominale, l'impossibilité de distinguer entre « réel » et « représenté » etc… La deuxième partie de l'étude démontre que tous ces phénomènes sont des manifestations d'un projet ontologique beaucoup plus vaste. Ce projet se situe en rupture avec les postulats conceptuels et ontologiques qui fondent le roman réaliste, et notamment la croyance qu'il existe un objet « en soi » que l'écriture ne ferait que représenter. Le réfèrent chez Simon se construit au contraire performativement au fur et à mesure de l'écriture du texte (d'où la notion du « présent de l'écriture », sans cesse évoquée par l'auteur). Cette rupture avec le substrat conceptuel du roman réaliste implique en particulier, sur le plan philosophique, un dépassement du dualisme cartésien sujet/objet, mais aussi une transgression des catégories kantiennes et, plus généralement, un renversement interne de toute la théorie kantienne de la connaissance. L'étude montre notamment que la fameuse alternance entre première et troisième personne dans La route des Flandres qui était restée à ce jour inexpliquée, n'est que la conséquence la plus visible de ce renversement.

  • Titre traduit

    The Impossible totality : a study on complexity in the work of Claude Simon


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Paratexte à Toronto

L'impossible totalité : une étude de la complexité dans l'œuvre de Claude Simon


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 777 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 477 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4785

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4487
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Paratexte à Toronto

Informations

  • Sous le titre : L'impossible totalité : une étude de la complexité dans l'œuvre de Claude Simon
  • Détails : 1 vol. (373 p.)
  • ISBN : 0-920615-46-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 351-370. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.