Marcelino pan y vino : l'enfant au cinema dans l'espagne franquiste

par Anne-Marie Jolivet

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Carlos Serrano.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Parmi les nombreuses productions avec enfants du cinema de l'epoque franquiste, la creation de ladislao vajda avec pablito calvo pose de facon originale, la question du sens et de la representation de l'enfance a l'ecran. L'analyse filmique de marceline pan y vino constitue l'essentiel de cette recherche et s'appuie sur l'etude des chemins suivis par l'adaptation du conte homonyme de sanchez silva, a partir des documents d'archives et des decoupages d'avant et d'apres tournage. Cette adaptation du conte mystique invite a l'hermeneutique car elle a a voir avec la dimension de l'enigme et du sacre. Malgre l'influence du contexte historique, l'approche minutieuse de sa realite filmique y decouvre des accents de modernite sur la question de l'enfant et du droit. Les codes qui structurent sa symbolique et son etrangete sont a lire dans l'imaginaire de l'enfance, le mythe de l'enfant trouve, le roman familial, le secret des origines, le desir et le manque, la differenciation et la transcendance. L'utilisation de l'enfant-acteur et de la proxemie filmique, la representation de dieu et du miracle de la mort donnent a ce film une place a part dans l'histoire du cinema espagnol. Montage de representation, au service d'une ideologie selon certains, son ambiguite s'inscrit dans la verite de l'image, la tradition iconographique et le champ de l'anthropologie religieuse relie a l'imaginaire de l'enfance et a l'ontologie historique de l'humain et du divin. La deuxieme partie aborde la problematique de l'enfant-acteur et s'interesse aux modalites d'utilisation de la matiere filmable constituee par le corps ou "l'etre en soi" de pablito calvo. Mi tio jacinto et un angel paso por brooklyn, par des techniques et des styles differents, retravaillent l'image de l'enfant en l'adaptant a d'autres enjeux figuratifs. Dans ces trois films, vajda interroge les fondements de notre humanite et pose la question du corps, de la filiation et de la mediation filmique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 628 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 303 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4540
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.