Le déclin de l'hégémonie britannique au Proche et au Moyen-Orient 1918-1925

par Mohamed Chabchoub

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Guillaume.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'entrée en guerre de l'Empire ottoman aux côtés des puissances centrales bouleversa les données traditionnelles de l'équilibre en Europe. Apres leur victoire, les alliés se précipitèrent au dépouillement de « l'homme malade » et l’Angleterre eut la part du lion au Proche-Orient. Elle accéléra l'éclosion du nationalisme arabe pour que cette région échappât à la domination turque et ses notables lui fut fidèles. Elle promit notamment au Cherif Hussain de lui permettre d'étendre sa souveraineté sur un royaume arabe dont les frontières n'étaient guère minutieusement définies. Mais ces promesses étaient inconciliables avec les accords Sykes-Picot que la Grande-Bretagne avait avec la France. A ces engagements incompatibles s'ajouta la déclaration Balfour qui imposa l'établissement d'un foyer juif aux habitants de la Palestine. Les britanniques se trouvèrent donc malgré leur domination totale au Proche-Orient, en face de trois forces qui réclamaient chacune ce qu'elle leur devait. Sous la pression diplomatique, les britanniques étaient contraints d'abandonner la Syrie aux français. En laissant la voie libre à la France pour conquérir ce pays, la Grande-Bretagne suscita la radicalisation du nationalisme arabe qui contribua à nourrir la révolte des irakiens contre l'administration directe anglo-indienne en Mésopotamie. Cette vague de protestations violentes s'étendit à la Palestine où les arabes s'acharnaient contre l'arrivée de nouveaux colons juifs. L'agitation de cette région était d'autant plus à son comble que la coordination entre les différents centres de décision se faisait rare voire défectueuse. La contradiction entre les mesures prises par chaque autorité locale affecta le prestige et la crédibilité des britanniques dans la région. Alors que l’Irak réussit à transformer le mandat en traité d'alliance pour accéder plus tard à l'indépendance, les colons juifs en Palestine surent imposer leur volonté sur l'administration civile en Palestine en créant les fondements d'un futur état juif au détriment des palestiniens.

  • Titre traduit

    The decline of the British hegemony in the near and the Middle East 1918-1925


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 360 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 148 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4691
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.