Postmodernisme et effets de brouillage dans la fiction de Julian Barnes

par Vanessa Guignery

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de François Gallix.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude propose d'analyser le concept de brouillage en tant que modalité du postmodernisme dans la fiction de Julian Barnes. La notion de brouillage est envisagée d'une part au sens neutre de mélange, et d'autre part au sens plus actif de confusion délibérée. Il apparait tout d'abord que les ouvrages de Barnes se caractérisent par une prédilection pour l'hybridité : prônant la multiplicité et le décloisonnement, ils s'appliquent à gommer les frontières entre les genres, les textes, les arts et les langues. La subversion des conventions génériques et l'oscillation entre la célébration et l'ironisation du passé littéraire et artistique se présentent comme autant de modes de réenchantement de l'héritage culturel. Dans un deuxième temps, l'analyse porte sur la métafiction en tant que transgression des cadres de la fiction et montre comment les figures de l'auteur, du narrateur et du lecteur sont soumises à une déstabilisation ontologique. La troisième étape conduit à l'examen de la mise en crise de l'histoire et du discours historiographique dans la fiction de Julian Barnes. Le brouillage se révèle à la fois épistémologique, car les modes et conditions de connaissance du passé sont remis en cause, ontologique, car la frontière entre histoire et fiction s'avère poreuse, et politique, car le récit historique officiel perd sa légitimité et est remplacé par des versions hétérodoxes. .

  • Titre traduit

    Postmodernism and modes of blurring in Julian Barnes's fiction


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Postmodernisme et effets de brouillage dans la fiction de Julian Barnes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 735 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 779 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4646

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3804
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Postmodernisme et effets de brouillage dans la fiction de Julian Barnes
  • Détails : 735 p.
  • Notes : La couv. porte en plus : "thèse à la carte".
  • ISBN : 2-284-02172-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 615-708. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.