La littérature prophétique anglo-écossaise au XIVe siècle

par Blaise Douglas

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Leo Martin Carruthers.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au XIVe siècle, la Grande-Bretagne a produit un nombre considérable de prophéties écrites en langue vernaculaire. Cette étude en retient essentiellement six : "qwhen the koke in the northe. . . , "whan rome ys remeuyd in-to Englonde. . . ", fragments of an alliterative poem containing Thomas a-becket's prophecies, the romance and prophecies of Thomas of Erceldoune, the prophecy of the six kings et Adam Davy's five dreams about Edward II. Ces textes sont reproduits, traduits et décrits. L'analyse qui en est donnée s'appuie non seulement sur leur contenu, mais aussi sur la définition même de la notion de prophétie, ainsi que sur leur inscription dans une tradition littéraire large. Les expressions prophétiques antique, biblique et médiévale sont ainsi mises en relation, permettant de mieux comprendre la nature et la portée des pièces anglo-écossaises. La valeur politique de ces textes semble en effet moins fondamentale qu'on l'a généralement suppoée et serait davantage le fruit d'une évolution propre au genre.

  • Titre traduit

    Anglo-Scottish prophetic literature in the fourteenth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 404 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 119 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4542

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3794
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.