L'enonciation dans l'oeuvre poetique de philippe jaccottet : une etude linguistique et stylistique

par MICHELLE MONTE

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Georges Molinié.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail consiste en un examen systematique de certaines formes linguistiques permettant de decrire renonciation dans les poemes en vers de philippe jaccottet de requiem a pensees sous les nuages et dans les recueils de vers et prose cahier de verdure et apres beaucoup d'annees. Sont ainsi passes en revue l'emploi des pronoms personnels designant les partenaires de renonciation, l'usage des temps verbaux, la repartition des modalites phrastiques (une attention particuliere est donnee aux negations, aux interrogations, aux conditionnels et a certaines marques typographiques, en tant qu'indices d'engagement ou de distanciation du locuteur), l'evolution du rythme saisi par le biais des relations entre versification et syntaxe, et entre vers et prose. De cet examen, resulte la mise au jour de certains traits caracteristiques de l'ecriture de philippe jaccottet, tels qu'une evolution dans le sens d'un effacement croissant du je au profit du nous et du on, mais aussi d'une mise en avant progressive de l'activite d'ecriture, une ambivalence du present entre ici-maintenant et panchronicite, une evolution tres sensible de la versification, ou une forte dimension polyphonique du poeme sollicitant de multiples facons la participation du lecteur a son enonciation. Ces differents traits tracent les contours d'une ecriture preservant la tension entre des contradictoires: fugacite et dilatation de l'instant, singularite et generalisation de l'experience, incertitude qui n'exclut pas l'engagement du locuteur, acquiescement au chant et refus d'une musique trop facile, discontinuite du poeme bref et continuite des proses, correspondant a une perception de l'existence humaine ecartelee entre horreur et emerveillement, entre immediatete d'une brusque revelation et poursuite infinie de son sens.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 609 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 287 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Toulon (La Garde). Bibliothèque universitaire. Section Campus La Garde.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4546
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.