Etude linguistique et ethnolinguistique de la langue tiwi (Australie)

par Françoise Plassais

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de André Joly.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    La présente étude porte sur une des langues des aborigènes d’Australie, le tiwi, parle par quelques centaines de personnes, notamment sur l'ile de Bathurst au nord du pays. Elle ne fait pas officiellement partie des langues issues du proto-australien. On en propose d'abord une étude ethnolinguistique, car il est difficile de la dissocier de son contexte socio-culturel et de modes de communication très particuliers. Les croyances, les rites, les tabous sont donc décrits et analysés. L'aspect strictement linguistique de la thèse conduit à l'étude du fonctionnement de la langue dans ses grandes lignes et notamment aux procédés de dénomination. Il est surtout fait appel aux principes théoriques du linguiste français Gustave Guillaume.

  • Titre traduit

    A linguistic and ethnolinguistic study of the Tiwi language (Australia)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 558 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 248 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4518

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3609
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.