Les enonces copulatifs : etude contrastive franco-coreenne

par DONG JIN LIM

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Robert Martin.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette etude a pour objet, d'une part, de degager la fonction essentielle de la copule dans la construction de base sujet - copule attribut, et, d'autre part, d'analyser les phrases copulatives d'un point de vue semantico-logique. La copule peut etre caracterisee comme un fondeur de predication dont les roles fondamentaux sont ceux de relateur des deux termes et d'asserteur (trace de l'intervention du locuteur) de cette relation predicative. Les mecanismes de la reference se fondent sur ces deux concepts. Celui de relateur est lie a la reference virtuelle, c'est-a-dire que le degre de referentialite des deux termes est decide en fonction des proprietes referentielles intrinseques des deux termes en cause. Celui d'asserteur, inseparable des composantes discursives telles que la thematisation, la focalisation et la determination, est elucide a la faveur de la notion d'univers de croyance. C'est ainsi selon l'intersection des univers du locuteur et de l'interlocuteur que l'on identifie le sujet referentiel et l'attribut dans les phrases copulatives. Nous avons examine les diverses valeurs des phrases copulatives en les classant en trois types. La particularite significationnelle des phrases tautologiques repose sur les deux processus linguistiques : la definition stereotypique et la focalisation contrastive par la lecture selective. Dans les phrases de type <<x - y, y - x >>, nous avons remarque, d'une part, que l'interpretation des constructions a nom propre est rendue possible en supposant un contenu semantique du nom propre tel que << e u, am,, e!xp, etre appele /nom propre/ (xp), epp(xp) >>, et, d'autre part, que le mode d'identification des deux termes est lie aux operations enonciatives et se trouve en relation avec les emplois des marqueurs casuels in(ou nin) / i(ou ka) en coreen. La verite des phrases dites generiques et specifiques est relative a des ensembles de mondes possibles et a des univers de croyance et du fait meme plus ou moins vraie (ʾ v).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 344 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 476 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4513
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.