Le parler bilingue des etudiants tunisiens en france : essai d'analyse sociolinguistique et interactionnelle

par BOUTHEINA BRIDAA

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de André Joly.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le present travail a pour objectif l'analyse d'un cas particulier de comportement langagier bilingue: le cas de l'emploi du code switching par des etudiants tunisiens residant en france. A la suite d'une enquete de terrain, que nous abordons au premier chapitre, nous avons ete amenes a constater que, dans ce processus, intervenait un principe de variation. Des lors, il nous est apparu clairement que ce travail ne pouvait s'inscrire en dehors de la sociolinguistique. Le deuxieme chapitre aborde ainsi, a travers une lecture critique, les differents travaux qui se sont interesses a l'etude du langage dans son contexte social. Le troisieme chapitre est consacre aux representations culturelles et identitaires des etudiants tunisiens en france. Jusqu'a quel point le contexte migratoire peut-il influer sur le comportement langagier des etudiants? telle est la question a laquelle nous tentons de repondre dans ce chapitre. Le chapitre quatre elargit l'examen theorique aux disciplines connexes de la sociolinguistique afin de completer l'ensemble des outils conceptuels qui nous permettent de mieux cerner la question du code switching lors de nos analyses. Ces dernieres sont presentees dans le cinquieme chapitre. A partir d'un ensemble de conversations spontanees, nous essayons de voir quelle place tient le code switching dans la conversation. Son emploi est-il lie aux choix linguistiques effectues par les locuteurs ? afin de repondre a ces questions, nous avons essaye de voir la repartition des autres codes dans l'interaction : le francais et l'arabe tunisien avec ses differentes varietes regionales. L'accent est mis particulierement sur la pratique du francais chez les etudiants. Nous avons pose l'hypothese principale qu'il existe des correlations entre l'emploi du francais, le milieu d'origine de l'etudiant (rural ou urbain , le niveau socio-economique et le capital scolaire des parents ainsi que le contexte migratoire et l'etendons a la pratique du code switching.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 331 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 163 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4464
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.