La préface dans le roman français de la seconde moitié du XVIIIe siècle

par Martine Nuel

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Delon.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'intérêt de la critique actuelle pour le paratexte n'est plus à démontrer. Il semble légitime de se pencher sur l'ensemble protocolaire destiné à présenter l'œuvre et à en favoriser la réception. Ainsi interrogerons-nous les discours d'accompagnement du roman de la seconde moitié du XVIIIe siècle. S'intéresser a ce type de textes conduit à étudier l'objet livre et les « pratiques de lecture » sous l'Ancien régime. Dans le siècle où il triomphe, en effet, le livre, principalement destiné à une élite, fait l'objet d'une réelle attention de la part de l'acheteur-lecteur : rien n'échappe à sa vigilance, ni le texte, ni ses abords. Les préfaces méritent aussi notre intérêt car elles permettent de suppléer à l'indigence des textes théoriques écrits par les romanciers sur leur art. Certes, relevant de la rhétorique, plus précisément du genre épidictique, elles cherchent avant tout à en imposer au lecteur : il est donc tentant de n'y voir que le signe de la mauvaise foi des romanciers, mais cette parole ritualisée ne peut être réduite à ce point : elle a aussi des accents de vérité et se révèle parfois originale. Bien entendu, le discours préfacier est un discours utilitaire et mystificateur, mais il contient une vérité sur le roman qu'il introduit, vérité dans ce qui est dit sur le texte mais aussi dans ce que l'on en cache. . . Il trahit enfin une personnalité qui se dissimule derrière tous les masques empruntes (ceux de l'éditeur, du traducteur. . . ) et offre une mine de renseignements sur la figure d'auteur qui tente de se construire dans la période étudiée.

  • Titre traduit

    The French novel's preface in the second half of the eighteenth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 525 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 386 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4479

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2568
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.