Histoire de la signalisation ferroviaire en France de 1827 à 1914

par Bertrand Rouvillois

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de François Caron.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'objet de notre thèse est l'histoire de la signalisation ferroviaire en France de 1827 à 1914. C'est, l'étude d'un langage code et des moyens techniques utilisés pour le transmettre entre 1827, date de l'ouverture de la ligne d'Andrézieux à St-Etienne, à la Première Guerre mondiale. Dans le cadre de notre travail nous avons étudié ce système technique selon plusieurs axes : passage d'un langage hétéroclite à un langage unifié, aussi bien au niveau optiques qu'acoustiques ; l'intervention de l'État pour imposer un minimum au niveau de la sécurité ; passage d'un système ou la responsabilité de la transmission du langage est l'affaire de tous à un système où l'homme se fait suppléer par des mécanismes, accélérant la transmission du langage ou le préservant des erreurs : appareils automatiques, à énergie auxiliaire, et notamment électriques, enclenchements. Nous avons aussi examiné les apports des techniciens étrangers dans notre domaine qui a été - ce n'est pas peu dire - prépondérant, notamment les anglais. Enfin, nous avons souligné les faiblesses de ce système technique dans toutes ses composantes, faiblesses essentiellement révélées par l'accident ferroviaire.

  • Titre traduit

    History of French railways signalling between 1827 and 1914


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3013 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 999 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4466
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.