La langue de la poésie : langue et dialecte chez Pier Paolo Pasolini (1922-1975) et Andrea Zanzotto (1921)

par Francesca Cadel

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Jean-Michel Gardair.

Soutenue en 1999

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat est consacrée à l'œuvre poétique de Pier Paolo Pasolini et de Andrea Zanzotto, dont elle illustre le dialogue à distance et la complémentarité. Elle est composée de deux parties, de longueur et de structure différentes, par analogie avec la diversité des œuvres, mais selon la même perspective critique unissant recherche biographique et bibliographique. La thèse retrace, à travers leur utilisation du langage, le parcours commun (et les différences) des deux auteurs. Langue et dialecte, dans la poésie de Pasolini et Zanzotto, apparaissent ainsi, au sein du pluralisme culturel italien, comme des signes d'une poétique précise qui se définit par rapport à la relation nature-culture telle qu'elle se donne à lire à travers la tradition littéraire italienne.

  • Titre traduit

    The language of poetry-language and dialect according to Pier Paolo Pasolini and Andrea Zanzotto


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 631 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 430 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4465

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3448
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.