La liberté du fondement : le sens du "fondement" chez Martin Heidegger et ses implications sur la question de Dieu

par Secondo Bongiovanni

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Michel Meslin et de Jean Greisch.


  • Résumé

    La thèse discute d'abord la conception aristotélicienne du fondement. Est ensuite proposée une interprétation du sens du 'fondement' dans son rapport à la question de l'être par l'analyse de quelques thèmes majeurs de la réflexion de M. Heidegger : le phénomène, la transcendance, le temps originaire, la liberté, le jeu et le 'possible'. L'ensemble de ce parcours permet de saisir le caractère ekstatique du fondement qui peut alors être pensé comme liberté originaire. S'explique ainsi le titre : "la liberté du fondement". Il signifie la libération d'un fondement compris comme substance première et absolue, mais aussi l'abime de la liberté originaire qu'est le fondement lui-même. Le sens de ce dernier se résume dans un laisser-être qui ne revendique aucun pouvoir sur ce qui est donne. La dernière partie du travail examine le problème philosophique du dieu-fondement dans un dialogue critique avec Thomas d’Aquin. En dehors du schéma ontothéologique déterminé par le pouvoir de l'être subsistant, 'dieu' apparait dans le refus originaire de toute affirmation de soi. Il ne peut plus être pensé comme un fondement subsistant pour soi, mais comme l'origine 'eksistante' en faveur de l'autre. Le rapport de dieu à homme et de l'homme à dieu est enfin déterminé comme relation d'appartenance symbolique. L'homme appartient originairement à l'évènement de dieu et celui-ci est l'appel immémorial à une autre manière d'être de l'homme, différente de l'affirmation de soi.

  • Titre traduit

    The freedom of the ground : the meaning of the concept of the "ground" in the works of Martin Heidegger and its implications for the question of God


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (486 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. (731 réf.), pp. (435-480).

Où se trouve cette thèse ?

  • Library : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Odds : BUT 4352
  • Bibliothèque : Institut catholique de Paris. Bibliothèque de Fels.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2304
  • Bibliothèque : Institut catholique de Paris. Bibliothèque de Fels.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 9099 Ph. 168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.