L'oeuvre de baltasar gracian entre litterature et philosophie de el heroe au criticon

par Karine Durin

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Augustin Redondo.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La philosophie est au centre de l'oeuvre de baltasar gracian. Un questionnement singulier, melant dans sa demarche l'ecriture et sa signification, relie el heroe au criticon. Les premiers traites sur la morale et la politique (notre analyse exclura el comulgatorio et la agudeza y arte de ingenia) prefigurent certains themes du criticon. Sur quel heritage se construit la pensee de gracian, jesuiteespagnol de la deuxieme moitie du xviie siecle ? un examen des orientations de la philosophie morale de l'humanisme (le nouveau regard sur l'homme, le rapport a la connaissance, la redecouverte d'une ethique aristotelicienne), et des comparaisons avec des philosophies et des courants contemporains (le neo-stoicisme, l'ethique pratique des jesuites et leur philosophie du cas, de la volonte et du libre arbitre) permettent d'en saisir l'importance et l'originalite. Gracian elabore une philosophie heroique de l'homme et de son action. On s'interrogera aussi sur les enjeux determines par le contexte de crise morale et politique des annees 1640. Le modele du heros, est analyse a partir de la notion de gouvernement et des aspects individuels et inter-humains qui en decoulent. El discrete, centresur la distinction et le discernement, fait apparaitre une nouvelle figure de l'homme sage (<< homme universel >>) qui tire son heroisme de ses qualites intellectuelles et de son savoir. De la, l'interet de la pensee gracianesque pour la connaissance. L'oraculo manual inflechit le prestige de la grandeur sublime en introduisant la notion de limite et d'imperfection. Une vision du bonheur dans l'instabilite, l'alternance des biens et des maux, faconne cette prudence comprise comme art de vivre. La disposition mentale, les passions, l'imagination, participent d'une dialectique de la maitrise de soi. La preparation a la vie reste centrale dans le projet didactique du criticon. Le roman allegorique est philosophique, parce qu'il suit la vie humaine dans sa quete du bonheur. Philosophique aussi,l'ecriture revient sur la place traditionnelle du heros, du lecteur a former, et definit le livre dans son rapport a la vie. La vraisemblance est contestee au nom de la seule verite qu'il importe de dire pour desabuser, desenganar. La fable s'eleve contre les fictions, pour aiguiser le libre arbitre et le jugement de la persona. Portee par le dialogue, la verite nait de l'experience, de l'echange


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 538 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 428 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.