Corpus-formes romanesques chez Wole Soyinka et Tchicaya Utam'si : éléments pour une poétique comparée

par Nehemiah M Anzah

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Wole soyinka et tchicaya utam'si sont deux ecrivains africains de la meme generation. L'ecriture romanesque chez les deux auteurs presente des caracteristiques communes tant dans la forme que dans le contenu. Les deux elements sont indissociables dans leurs textes. Cette ecriture qui se veut 'realiste' et vraisemblable dans son mode de representation et dans sa realisation des faits est un 'miroir critique' socio-historique, et souvent avec un discours omniscient et transcendental. La creation romanesque chez tchicaya utam'si et wole soyinka est le 'topos' du proces de la realite socioculturelle et historique, dont le centre est l'enjeu spatial. Avec tchicaya utam'si et wole soyinka la litterature africaine s'est transformee d'une sphere heuristique a celle de praxis

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 352 f
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.