Edition critique de "Cléagénor et Doristée" : tragi-comédie Jean Rotrou

par Jean-Paul Raffinot

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Morel.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Résumé

    Cleagenor et doristee est l'une de ces tragi-comedies << pleines de bruit et de fureur >>, dont la complexite d'intrigue, la cruaute et l'esprit galant rappellent les finesses et les exces des elisabethains ou du theatre espagnol au siecle d'or. Elle est issue d'un roman de jeunesse de charles sorel, lui-meme representatif de l'influence de l'astree. En 1634, rotrou a vingt-cinq ans, il est en pleine maturite creatrice. Il n'a encore publie que l'hypocondriaque, et il brule de faire paraitre les pieces qu'il a vendues aux comediens du roi. Bellerose, le chef de la troupe, sera contraint de restituer ces oeuvres a leur auteur. Cleagenor et doristee est le lieu d'une affirmation personnelle de la part de rotrou. La piece est impregnee de cette energie d'une jeunesse victorieuse. Le theme du travestissement au theatre connait, dans la premiere moitie du xviie siecle, une mode exceptionnelle : une telle insistance permet de se demander s'il ne renvoie pas, non seulement a un mythe populaire de l'epoque, mais a un archetype de l'imagination humaine que l'on retrouve en diverses mythologies. Le texte de la piece est fonde sur la comparaison de deux editions (1634 et 1635) ; il conserve l'orthographe de l'epoque et signale les variantes de ponctuation. Les annexes comportent un article a propos du travestissement dans les pastorales de rotrou, ainsi qu'un compte rendu d'une mise en scene de la piece, jouee a san francisco en 1995.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 408 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?