Les particules verbales accentuées de l'allemand : problèmes d'analyse et d'apprentissage

par Michel Esterle

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean Janitza.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Résumé

    La presente these se propose de montrer l'interet et la pertinence de la description linguistique pour la resolution des problemes d'enseignement et d'apprentissage poses par les particules verbales accentuees de l'allemand. Elle se situe dans une perspective synchronique. Dans la premiere partie de notre etude, nous analysons les problemes souleves par la nature, le statut syntaxique et les fonctions de l'element preverbe. Nous soulignons egalement la necessite de privilegier la relation semantique entre la base verbale et son preverbe dans l'unite par eux recreee. Mais l'element cle de notre etude est l'hypothese d'un continuum de signification en langue, reliant les valeurs non spatiales d'un meme preverbe a une valeur spatiale centrale (signifie spatial), cette derniere etant l'expression d'un deplacement en reference a une limite. Dans une perspective didactique, la reconnaissance de l'unite semantique << particule + verbe >> est la condition sine qua non de tout apprentissage. Mais, contrairement a la transparence du systeme des particules spatiales, on compte de nombreux composes abstraits ou lexicalises dont le sens n'est pas directement reperable par l'apprenant et devra etre deduit du contexte dans lequel ils apparaissent ou de l'equivalent francais (inference). Cela nous amene a formuler l'hypothese d'un seuil d'enseignabilite, au-dela duquel la reference a l'analyse linguistique constituerait un inutile detour. Il faut alors concevoir le verbe a particule comme une simple unite lexicale a apprendre, sans l'analyser. La necessite s'impose donc de developper des strategies d'apprentissage, qui puissent mobiliser l'ensemble des capacites cognitives de l'apprenant et favoriser l'assimilation de nouveaux verbes a particules.

  • Titre traduit

    Stressed phrasal verbs in german : analysis and learning problems


  • Résumé

    This thesis highlights the interest and pertinence of linguistic description in solving teaching and learning problems with stressed phrasal verbs in contemporary german. In the first part of this study, we analyse the different issues raised by the nature, syntaxical state and functions of the particle component. We also emphasize the necessity of according greater importance to the semantic relationship between the base verb and its particle in the unit which they recreate. But the focus of this study is the hypothesis of a continuum of meaning which links non spatial meanings of a given particle with the spatial or basic meaning. The latter generally expresses movement with reference to a limit. For didactic purposes, the acknowledgment of the semantic unit + particle + verb ; is the requisite for all learning. Whereas the spatial particle system is easily understood there are a lot of abstract or lexicalised compositions whose meanings are not directly identifiable by the learner and can be perceived only from the context in which they occur or from the french word (inference). This leads us to formulate the hypothesis of a limit of teachability which cannot be extended by linguistic analysis. In this case the phrasal verb must be regarded as a single lexical unit to be learnt and not analysed. Consequently, it will be necessary to develop learning strategies which utilise all the cognitive capacities of the learner's mind and increase his ability to assimilate new phrasal verbs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (362 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3189
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.