Sociologie de la réception et analyse du rôle de l'institution littéraire : étude contrastive de l'usage des "classiques" de la littérature française dans les universités américaines

par Sabine Loucif

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Alain Viala.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Résumé

    A partir d'enquêtes menées entre 1984 et 1997, cette thèse établit le corpus canonique de la littérature de langue française dans les universités américaines. Les cours de culture générale de premier cycle, lieu d'un virulent débat sur le canon littéraire et ou la littérature française est enseignée en traduction anglaise, constituent la première partie de ce travail et permettent d'établir l'existence de deux conceptions distinctes du canon littéraire : un canon libéral influencé par la vision lincolnienne du rêve américain et un canon radical fonde sur les idéaux du mouvement des droits civiques. Les pratiques d'enseignement au sein des départements de français du premier au troisième cycle sont ensuite abordées afin de mettre en évidence les critères sur lesquels se fonde l'élection des œuvres canoniques. Enfin, dans une troisième partie, il est question des pratiques de recherche en littérature française des universitaires américains. Notre étude nous permet d'identifier un corpus canonique français double. Les pratiques d'enseignement tendent en effet a produire un corpus traditionnel qui s'apparente aux modèles français alors que le corpus de la recherche se distingue en partie des conceptions hexagonales de la littérature française en intégrant des femmes écrivains et quelques auteurs du monde francophone en plus des "grands classiques". La démarche adoptée est à la fois sociologique et transculturelle : sociologique car la littérature est replacée au sein des pratiques culturelles et sociales, et transculturelles parce les pratiques américaines de la littérature française sont envisagées en contraste avec les pratiques et usages français afin de repérer les effets de dérivation et de mettre en évidence une logique culturelle spécifique. Les caractéristiques des œuvres considérées comme canoniques sont envisagées en tenant compte de l'histoire du champ littéraire français et du fonctionnement du champ académique américain.

  • Titre traduit

    The canon of French literature in American universities : a study in sociology of literature


  • Résumé

    This dissertation analyses the reception of French literature in American universities from the undergraduate level to the PhD. The first part of this work deals with the battle of the books that took place in the mid-eighties about the contents of western civilization courses at the bachelor level. In those courses, where French literature is taught in American translation, one can identify two conflicting versions of the canon: a liberal canon influenced by Lincoln’s conception of the American dream, and a radical canon based on the ideology of the sixties and seventies. The second part of the dissertation focuses on teaching practices at the undergraduate and graduate levels and the third part on research projects conducted by American academics. The results of my inquiries show that the canon of teaching is traditional whereas the canon of research includes women and francophone writers in addition to the "classics". The approach adopted is both sociological and cross-cultural: sociological because literature is considered a social practice, and cross-cultural because American practices of French literature are compared to their French counterparts in order to identify the differences between the two cultures. Characteristics of the works labelled as canonical are considered as well as the history of the French literary field and the structure of the American academic world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (763 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?