La stratégie de l'indirection dans l'oeuvre romanesque de "George Eliot"

par Sylvie Jougan

Thèse de doctorat en Monde anglophone

Sous la direction de Hubert Teyssandier.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Résumé

    Ce travail analyse trois romans dans l'ordre chronologique : adam bede, the mill on the floss et middlemarch. Le fait d'avoir choisi un pseudonyme, et qui plus est un pseudonyme masculin, revele chez marian evans, alias + george eliot, ; une strategie de dedoublement. Pareille strategie semble servir un but precis : la distance qui separe celle qui produit les enonces de fiction a la troisieme personne et + celui ; qui s'y enonce permet de montrer (voire de se montrer) en meme temps que de se taire. C'est ainsi que nous pouvons discerner dans chacun des trois ouvrages etudies, et en particulier dans the mill on the floss, un contenu autobiographique latent. Le concept jamesien de l'+ indirection, ; de l'oblique, nous parait s'appliquer parfaitement non seulement au contenu mais aussi a la forme des trois romans etudies ici, de sorte que notre approche est essentiellement narratologique. Ainsi, pour chacune des trois oeuvres, nous abordons l'indirection sous trois angles differents : l'indirection comme + auto-citation ; du recit, lorsque l'enchainement des episodes correspond en realite a une seule + matrice ; thematique ; l'indirection comme decalage - parfois presque imperceptible, parfois discordant - entre le recit et le + discours ;, c'est-a-dire entre le discours du narrateur-historien et le discours du narrateur-orateur ; enfin, l'indirection comme citation intertextuelle, comme mise en resonance du texte eliotien avec d'autres textes. Ces trois formes d'indirection dans les trois romans etudies nous paraissent guider le lecteur au plus pres de la signification de l'oeuvre.


  • Abstract

    This thesis analyses three novels in chronological order : adam bede, the mill on the floss and middlemarch. For marian evans to have chosen a pen-name, and what is more a masculine penname, + george eliot, ; reveals a strategy of double personality. Such strategy seems meant to serve a double purpose : the distance separating the woman producing the fiction in the third person and the (masculine) enunciator allows for revelation (sometime even for selfrevelation) as well as for silence. Thus, we can perceive a hidden autobiographical content in each of the three novels, especially in the mill on the floss. The jamesian concept of + indirection, ; of obliquity, seems to be of particular relevance, not only to the content, but also to the form of the three novels ; our approach is therefore essentially a narratological one. Thus, in each of the three novels we study indirectness from three different angles. The first angle to be examined is indirectness as a form of + self-quotation ; on the part of the narrative when the interconnexion of the different episodes reveals a single thematic + matrix. ; another aspect we explore is indirectness as a gap - sometimes barely perceptible, sometimes fully discrepant and discordant - between narrative and + discourse. ; that is to say, there exists a gap between the discourse of the narrator-as-historian and the discourse of the narrator-as-orator. Lastly to be considered is indirectness as intertextuality, as the 'resonance' between + george eliot ; 's texts and other texts. It seems to us that these three forms of indirectness in the three novels steer the reader towards the significance of the texts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (442 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.