Écritures du livre : aspects de la critique créatrice chez Proust et Borges

par Sophie Sainte-Marie

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue en 1999

à Paris 3 .


  • Résumé

    La mise en abyme du processus de création apparaît dans la littérature contemporaine et s'y affirme à la fois comme structure et comme thématique. L'oeuvre de Marcel Proust -tentée par l'exhaustivité- aura joué un rôle déterminant à l'origine de ce phénomene que, plus tard et sur le continent latinoaméricain, celle de Jorge Luis Borges -plus elliptique- aura amplifié et modifié. Cette simple figure de style introduit au sein de l'oeuvre une possibilité de prise de distance analytique et temporelle, soit une distance critique. L'oeuvre critique de ces deux auteurs regorge de regards sur soi, à l'occasion de préfaces, de pastiches ou de considérations sur la lecture. Leur oeuvre fictionnelle contient, parallèlement, de nombreux effets de miroir réfléchissant tour à tour l'énoncé, l'auteur et le lecteur. Mais, et dès lors la critique participe pleinement de la création, la mise en abyme du code, soit du mot, du style et du genre, conduit à la reconstitution du processus de création du livre, ce livre qui s'est rêvé livre. On entre désormais dans une oeuvre littéraire comme dans un atelier, parmi les outils, les matières, les esquisses et les bribes d'un ouvrage. Éclatement du livre et transcendance du livre, il ne s'agit plus que d'un potentiel d'écritures. . . De quoi relire, rêver et écrire longtemps.


  • Résumé

    The in depths composition of the creation process appears and asserts itself in contemporary literature as a structure and as a thematic. Marcel Proust's work - tempted by exhaustiveness- played a determining role at the origin of this phenomenon which, later, on the latino-american continent, was amplified and altered by Jorge Luis Borges's that was much more elliptical. This simple stylistic device introduces the possibility of an analytical and a temporal distance, hence a critical distance, within the work. These two authors critical works abound in self-reflection by using prefaces, pastiches and reflections on reading. Their fictional works contain as well numerous mirror effects that reflect in turns the text, the author and the reader. But, then, the critic participates fully in the creation ; the in depths composition of the code, that is to say of the word, the style and the genre, leads to the reconstitution of the book creation process, - this book that dreamt to be book. Henceforth, we enter a literary work as we would enter a workshop, with tools, materials and snatches of apiece of work. Break-up and transcendence of the book, it is only a question of writing potential. . . The wherewithal to re-read, dream and write for a long time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (452 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2244
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.