Passivite et operant : une experience de l'etre comme creation, a partir de certaines pratiques de l'art au xxe siecle et de leur importance dans l'elaboration de la philosophie de maurice merleau-ponty

par Stéphanie Ménasé

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Marc Jimenez.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Passivity and opeating


  • Résumé

    Maurice merleau-ponty, sur le modele des formes d'expression non figuratives de l'art cherche a formuler, en philosophie, une nouvelle ontologie. En travaillant a l'elargissement du sens de la vision, il institue la pregnance comme critere de verite. Par l'operant (corps, parole, histoire), il abandonne l'ideal thetique de la pensee (ontologies objectivistes) et soustrait l'experience aux dualismes sujet - objet, en soi - pour soi. La trame et la composition de ce travail s'inspirent du trajet suivi par ce philosophe dans l'elaboration de son cours au college de france de 1954-1955 : "le probleme de la passivite : le sommeil, l'inconscient, la memoire" (ou il met en question l'opposition sartrienne entre conscience imageante et conscience perceptive). La passivite apparait comme une dimension essentielle dans sa comprehension de l'experience : l'imagination participe de la perception. En prenant appui sur cette observation, cette these, a partir des notions de "passivite" et d'"operant", analyse le processus createur dans le rapport au monde (par le corps, par l'expression) et degage une subjectivite dynamique telle qu'en temoignent de nombreux artistes du xxe siecle (arp, bacon, dubuffet, klee, michaux, nicolas de stael, bram van velde. . . ). Selon une telle perspective, l'acces aux autres cesse d'etre un probleme. L'autre a sa part dans mon experience la plus singuliere. Mon experience singuliere peut devenir experience pour d'autres parce qu'elle est ancree dans une dimension commune de l'experience. La passivite est le ressort de l'experience veritable definie comme creation et ouverture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 600 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 243 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3564
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.