L'histoire des maisons d'enfants juifs après la Shoah 1944-1960

par Katy Hazan

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Kaspi.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .

  • Titre traduit

    ˜The œhistory of jewish orphans after the Holocaust 1944-1960


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Il s'agit de l'histoire des collectivités d'enfants juifs qui existaient pour certaines avant-guerre et qui ont été des lieux de refuge pour les enfants suavés des griffes des nazis et de leurs auxiliaires français. Après-guerre, des milliers d'enfants sont abandonnés, orphelins ou demi-orphelins que les parents ne peuvent assumer. Environ 3 000 d'entre-eux sont élevés dans une cinquantaine de maisons qui reflètent la pluralité d'un judaïsme étonnament vivant. Ces maisons particulières qui ne sont ni des pensionnats ni des orphelinats, avec leurs règles, leurs réussites et leurs échecs ont fonctionné jusqu'à la fin des années cinquante. Le but de ce travail est de leur redonner vie et à travers elles de mieux connaitre les oeuvres juives qui les gèraient. Ces collectivités représentent l'embryon d'une communauté exsangue et renaissante dont les contours et les institutions n'ont pas changé, mais qui tente de se donner une représentation politique. La recherche des enfants dispersés et leur devenir représentent à la fois un trait d'union et une source de rivalité d'un judaïsme topujours pluriel. Par leur seule existence elles posent une question qui est le fil conducteur de ce travail : qu'est-ce que signifie être juif après le Shoah, à une époque ou le modèle intégrateur républicain reprend toute sa place sinon sa légitimité tout en affirmant fermer la parenthèse malheureuse de Vichy ? Comment, dans cet immédiat après-guerre, à travers la prise en charge des enfants se pose la question identitaire ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (538, 123 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 503-516 (223 ref.). Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2947
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3734
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.