L'organisation de l'unite africaine et la securite en afrique, depuis 1963.

par MADI DJONA

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Claude Allain.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les divergences entre les partisans du panafricanisme favorable aux etats-unis d'afrique et ceux qui etaient pour l'exercice direct de la souverainete des jeunes etats africains independants, ont abouti le 25 mai a la creation de l'organisation de l'unite africaine. Les pouvoirs formels de cette organisation etatique sont minces au regard de sa charte constitutive et rendus inefficaces faute de moyens d'action qui sont tributaires des contributions des etats membres. Les annees soixante-dix furent la periode de prise de conscience des etats face aux problemes de securite du continent. L'etude sur les forces armees au sud du sahara montre qu'il reste du chemin a faire pour ameliorer le degre de professionalisme, et la capacite de mobilite operationnelle et strategique des forces armees africaines. Caracterisees par leur sous equipement et leur niveau technique faibles. Le retournement du systeme international et la proliferation des conflits sur le continent africain ont conduit l'organisation de l'unite africaine a la mise en place d'un mecanisme de prevention et de gestion des conflits. Ce mecanisme doit disposer entre autres d'une force interafricaine de paix proposee au huitieme chapitre de cette these. La conception de cette force decoule d'une confrontation entre les niveaux des ressources des etats membres de l'organisation de l'unite africaine et du bilan des menaces qui pesent sur le continent africain. Elle se compose d'un dispositif interarmes, leger et de projection operationnelle facile. Cette force reste le complement utile a la diplomatie preventive. Son commandement general prevu a addis-abeba dispose des quartiers generaux susceptibles de gerer les crises locales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 514 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 118 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.