Jean grenier et l'esprit du tao le non-agir comme raison de l'oeuvre

par Yves Millet

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Geneviève Clancy.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Jean grenier and the spirit of tao the 'non-action' as the reason of work


  • Résumé

    Jean grenier et l'esprit du tao - le non-agir comme raison de l'oeuvre analyse les relations que le philosophe jean grenier (1898 - 1971) entretint avec la pensee extremeorientale et plus particulierement, avec la philosophie taoiste. Au travers de ses ecrits, sont conjointement etudies la pensee esthetique de l'auteur et les differents usages qu'il fit de la notion chinoise de non-agir (wu wei),dans le but de mieux comprendre sa conception de la creation artistique. C'est parce que la question de l'oeuvre fut chez lui une preoccupation majeure qu'il etait necessaire de considerer a la fois jean grenier en tant qu'auteur et en tant qu'estheticien (ii tint, de 1963 a 1968, la chaire d'esthetique a la sorbonne). Seront, sous la forme de quatre chapitres, successivement abordes les themes de l'experience du vide, celui de l'ecriture de l'indifference, du quietisme naturaliste et de l'art de l'informe. Autant d'approches qui permettent de saisir l'interet de cet auteur pour le taoisme et de comprendre en quoi il lui permit de faire se rejoindre style et ethique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 353 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 213 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2510
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.