Erosion des sols cultives et transport des matieres en suspension dans un bassin versant de brie : application des traceurs radioactifs naturels et mangnetiques

par Stéphane Sogon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Tatiana Muxart.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    La degradation de la qualite des eaux des rivieres par les particules (et polluants associes), transferees par l'erosion des sols agricoles, est une question abordee par le programme piren-seine sur le plateau briard (bassin versant du grand morin). Le 137cs (t1/2 : 30 a), essentiellement produit lors des essais nucleaires en atmosphere (1952-63), est rapidement et fortement fixe aux particules du sol dont il marque les deplacements. Ces retombees sont considerees uniformes a l'echelle du bassin versant mais celles issues de l'accident de tchernobyl perturbent ce marquage. L'image issue de l'application de la methode (activite de reference : 3170 bq/m2 (au 1/1/1996) dont 792 bq/m2 de tchernobyl) sur une parcelle culturale de 11,2 ha (champ hardy : 160 carottes) montre une redistribution de 137cs assez mal structuree. La mosaique d'aires d'erosion et d'accumulation tend a prouver que les relais constituent un element majeur de la dynamique erosive. Aucun element du paysage ne se distingue clairement pour expliquer la redistribution des particules sur notre parcelle mais la partie amont presente un fonctionnement complexe par rapport a la partie aval en pentes plus fortes (> 5 %). La quantification des deplacements de particules sur le versant sud (3,5 ha) de la parcelle permet de calculer un bilan sedimentaire (taux d'erosion net : 0,4 kg/m2/an ; rapport de fourniture sedimentaire : 40 %). L'etude des m. E. S. Exportees par un reseau de drainage agricole enterre (specificite de l'agriculture en brie) montre de fortes activites en 137cs, 7be (t1/2 : 53 d) et 210pb(exc) (t1/2 :22 a) traduisant des transferts directs et rapides des argiles fines (0,5-0,1 @m) en provenance quasi-exclusive de la couche labouree. Dans le cours amont du vannetin, l'activite des m. E. S. Demeure identique a celle des reseaux de drainage montrant leur influence. En revanche, dans le cours moyen, les sources de m. E. S. Se diversifient et diluent les concentrations des marqueurs radioactifs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 301 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 388 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4232
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.