Images et incarnation de la vertu : les Prix Montyon (1820-1852)

par Sylvain Rappaport

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Corbin.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    En 1818, le baron Montyon charge l'académie française de récompenser chaque année des ouvrages "utile aux moeurs" et des "français pauvres et vertueux". La sélection permet de tracer un panorama des idées morales des notables durant la premiere moitié du XIXe siècle et de mettre en lumière les questions posées par la prise en considération des femmes et des classes populaires, groupes jugés mineurs. Les prix Montyon révèlent les peurs et les espoirs d'une époque. Les bouleversements que connait la France - début de l'industrialisation, affirmation du nouveau régime, montée de l'individualisme en relation avec les idées libérales- nourrissent les interrogations, les hésitations, les contradictions des moralistes. Les prix résonnent des craintes des notables. On plaint une société où progressent l'ambition et l'égoïsme, où s'affaisse la solidarité. On tremble parfois face à un peuple jugé peu éduqué, qui tendrait vers le crime et la révolte. On s'inquiète du rôle joué par les femmes et pour les contrôler, on tente de les confiner aux fonctions d'éducation ou de bienfaisance. Pour préserver le contrat social, les moralistes multiplient les instances de surveillance. Cependant les notables ne cèdent pas au pessimisme. Leur réflexion reste imprégnée de l'optimisme des lumières. Ils croient encore en une bonté innée de l'homme et affirment leur confiance en l'avenir. Sous leurs plumes, les classes laborieuses et les femmes s'illustrent d'abord par leur vertu, une capacite instinctive à aimer son prochain, à se sacrifier pour lui. Cette vertu est imprudente, elle détruit les économies que la morale apprend à accumuler. Elle est pourtant louée. Les pauvres et les femmes n'apparaissent plus comme des groupes dangereux. Garants de l'union sociale, ils sont un atout pour leur pays et leur époque. Les moralistes oscillent entre ces deux visions. Leur volonté affirmée d'intégrer les "mineurs" se heurte au désir de garantir la prééminence de leur classe.

  • Titre traduit

    Images and incarnations of virtue : the Montyon foundations (1820-1852)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (599 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 322 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2889
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3509
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.