Contribution à l'étude des sites de production du centre de la Gaule et de leurs céramiques sigillées moulées

par Richard Delage

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Françoise Dumasy.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    La céramique sigillée du "centre de la Gaule" représente une des productions de vaisselle de table les plus importantes du monde romain occidental. Une dizaine de sites antiques occupant principalement la vallée de l'Allier, spécialisés ou non dans l'artisanat de la terre cuite, en ont produit sous le haut-empire. Certains de ces vases caractérisés par un décor moulé ont un intérêt indéniable. Ils permettent, grâce aux nombreux critères d'étude qu'ils offrent, de proposer une première approche de l'organisation du travail au sein des ateliers de potiers et constituent des éléments chronologiques indispensables pour la datation des sites archéologiques. Les productions des officines dites de paternus ou encore de doeccus, actives au IIe s. , sont des exemples évocateurs de l'ampleur des sites d'ateliers du groupe mais aussi de l'importance de la diffusion à cette période. Il en va de même des officines majeures du IIIe s. , telles celles de banuus, caletus, marcvs et associés ou bien encore fgientinus qui, tout en ayant une diffusion plus restreinte, montrent bien que les ateliers demeurent actifs, et ce contrairement aux idées admises, jusqu'aux graves crises de la fin du haut-empire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (1584 p.)
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : 999 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.