La grille comme "intersigne" : recouvrement des corps et d'une parole perdue a partir de pratiques picturales ephemeres

par Cécile Eléouet

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Éliane Chiron.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    Visuelle, auditive, lisible, visible, voire invisible, la reminiscence, tel un dispositif plastico-sonore, s'avere etre une invitation a un voyage d'eau et de sel - parcouru au fil du bleu outre-mer/mere - afin de recouvrer, en saupoudrant quelques poussieres d'ombre, la parole perdue emportee par ahes. Elle se transforme ainsi, depuis l'infra vers le supra en passant par la marge, en un circuit (espace tropologique) psychanalytique empruntant alors les voies de la chimie, de l'alchimie, de la socio-ethnologie, de la poesie et, tel un intersigne, s'expose en un depot de corps aux confins d'un saule/sol natal (penn-ar-bed) dans le dessein de re-creer inlassablement, par le biais du lien, "l'instant-lieu" unissant des lors l'en deca a l'au-dela. Du deluge au bapteme, le bleu est une affaire de partance et de revenance. Ainsi, les larmes, paisiblement, s'ecoulent-elles en toute humilite. Miscible recouvrance. . . D'un ailleurs, d'un message oublie sur une carte et dont le decryptage pourrait etre simultanement revele et dissimule par une grille, a l'instar d'une memoire individuelle et/ou collective. C'est qu'entre le songe et le mensonge, l'oeuvre, au fil de la legende contee, s'installe puis trepasse. Alors, du bout de l'errance, dans l'attente d'une parole, nous prenons l'ombre pour le corps et comblons le vide laisse par l'abandon, telle une nostalgie, quelque part en bordure d'un "vague a l'ame" indecis. Mais le bleu toujours revient. . . Entre separation et agregation, quelques empreintes, finalement, surgiront de la terre au rythme des voix de ceux qui marchent devant et la frontiere bleue sera ainsi franchie.

  • Titre traduit

    ˜the œgate as "intersign" re-covering/recovery of bodies and a lost word from ephemeral "picture deposits


  • Résumé

    Audio-visual, legible, visible, even invisible, the reminiscence, as a plasticosonorous composition, is after all an invitation to a "seas/tears" voyage through ultra-marine (blue) waters to recover the lost word - taken away by ahes - by sprinkling some shadowy dust. So, this composition, from the infra towards the supra - after a passage in the margin -, becomes a psychoanalytical tour using chemistry, alchemy, socio-ethnology and poetry. As an intersign, the reminiscence spreads its deposits of bodies on the borders of one's native soil (penn-ar-bed) in order to re-create, through the link, the "instant-place" uniting the inner and outer worlds. From deluge to the baptism, the blue is a matter of leaving and returning. Tears, peacefully, humbly run down. Miscible recovery. . . Of an another world, a forsaken message on a map, both revealed and hidden through a gate, like an individual and/or collective memory. Between the delusion and the illusion, the reminiscence lays itself down then passes away. From the end of the our wandering attitude, we try to fill the void that the loneliness, as a nostalgia, has left somewhere on the edge of an undecided vague melancholy. But always the blue returns. . . Between separation and agregation, some prints, finally, will spring suddenly from the earth punctuated by our forefathers' voices. And so the blue frontier will be crossed over.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 343 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 155 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2305

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2328
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.