L'habitat mycenien

par Pascal Darcque

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de René Treuil.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    Afin de presenter les edifices construits en grece continentale a l'epoque mycenienne, on a rassemble toutes les donnees concernant les 97 sites ou, dans le peloponnese, en grece centrale et en thessalie, l'on a fouille des murs datables de l'helladique recent (15501025 avant j. -c. , selon la chronologie basse). On decrit les dimensions de 183 edifices, de 600 pieces, le mobilier directement associe a chaque piece, les materiaux et techniques de construction. A partir de ces donnees, on distingue deux modes de construction. Un mode de construction simple fait appel aux materiaux et aux techniques utilises en grece continentale depuis, au moins, le debut de l'age du bronze. Un mode de construction complexe emprunte certaines techniques aux minoens : preparation du terrain, usage de la pierre de taille, murs et sols revetus avec des enduits decores, seuils monolithes, supports et etage. Les traits architecturaux, les amenagements et le mobilier permettent de presenter les principales activites identifiables dans chaque piece : stockage, entreposage, fabrication, administration, pratiques religieuses, etc. En combinant la repartition des traits architecturaux et du mobilier avec les dimensions et l'aspect des edifices, on peut definir trois familles. Les palais se caracterisent par des dimensions superieures, par un mode de construction complexe et comportent un noyau architectural stereotype. Les maisons, de dimensions modestes, sont construites simplement et fonctionnent comme des abris polyvalents. Des edifices intermediaires, plus monumentaux et de construction plus complexe que les maisons, et dont le mobilier est souvent comparable a celui trouve dans les palais, s'inscrivent, a mycenes, tirynthe, pylos et thebes, dans la sphere palatiale. Le systeme palatial mycenien ne semble pas avoir deborde de l'argolide, de la messenie et de la beotie. Les techniques et les formes myceniennes ne se sont pas diffusees en dehors de la grece continentale.

  • Titre traduit

    Mycenaean buildings


  • Résumé

    In order to present the buildings of continental greece during the mycenaean period, we have gathered all the information concerning 97 sites where, in the peloponnese, in central greece and in thessaly, datable walls of the late helladic period (1550-1025 bc, according to the lower chronology) have been excavated. We have described the size of 183 buildings, 600 rooms, the archaeological data directly associated with each room, the materials and construction techniques. From this information, we distinguished two types of constructions. The simple type makes use of materials and techniques present in greece since, at least, the beginning of the bronze age. A more complex construction type borrows certain techniques from the minoans: landscape conditioning, use of ashlar, walls and floors with decorated plaster, monolithic thresholds, supports and upper floors. The architectural characteristics, the floor-plan and the furnishings inform us of the main activities of each room: storage, fabrication, administration, religious activities, etc. By combining the distribution of architectural pecularities and furnishings with the size and aspect of the buildings, three types can be defined. The palaces are characterized by larger dimensions, a complex mode of construction and a stereotyped architectural nucleus. Houses, of modest dimensions, are simply built and operate as polyvalent shelters. Intermediate buildings, which are more monumental and of more complex construction than houses, with furnishings often comparable to that of the palaces, are associated, at mycenae, tiryns, pylos and thebes, with the palatial sphere. The mycenaean palatial system does not seem to have extended beyond the argolid, messenia and boeotia. Mycenaean techniques and shapes are not diffused outside of continental greece.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par École française d'Athènes à Athènes

L'habitat mycénien : formes et fonctions de l'espace bâti en Grèce continentale à la fin du IIe millénaire avant J.-C.


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 1311 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 250 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par École française d'Athènes à Athènes

Informations

  • Sous le titre : L'habitat mycénien : formes et fonctions de l'espace bâti en Grèce continentale à la fin du IIe millénaire avant J.-C.
  • Dans la collection : Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome , 319
  • Détails : 1 vol. (450 p.-[83] p. de pl.)
  • ISBN : 2-86958-189-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [7]-32. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.