Le banco de l'autre : bâtir les murs d'un ensemble d'habitations en pays lyela (Burkina Faso)

par Luc Pecquet

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean Polet.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜the œbanco of someone else. Building up the walls of lyela settlements.


  • Résumé

    LES LYELA (BURKINA FASO), ORGANISES EN VILLAGES INDEPENDANTS, A LA TETE DESQUELS SE TROUVE UN "MAITRE DE LA TERRE", ONT UN HABITAT DE TYPE DISPERSE. L'ETUDE DE CET HABITAT EST CENTREE SUR LE KELE : ENSEMBLE D'HABITATIONS REGROUPEES AUTOUR D'UNE COUR COMMUNE. CETTE UNITE DE REGROUPEMENT, DE TAILLE TRES VARIABLE (UN KELE PEUT COMPTER DIX HABITANTS, UN AUTRE QUATRE CENTS), EST EN PERPETUELLE MUTATION. LE PRESENT TRAVAIL TRAITE, ETAPE PAR ETAPE, EN S'INTERESSANT AUX ASPECTS TECHNIQUES, SOCIAUX ET SYMBOLIQUES, LES DEUX POINTS SUIVANTS : LE CHOIX DU SITE OU CONSTRUIRE UN NOUVEAU KELE, SA CONSTliogrRUCTION PAR UN ARTISAN MACON. LA QUESTION DU CHOIX EST, D'ABORD, LA RECHERCHE DE PLUSIEURS SITES PAR UN INDIVIDU, SUIVIE DE LA SELECTION DU MEILLEUR D'ENTRE CES SITES PAR UN DEVIN, PUIS D'UN SACRIFICE ET D'UN RITE EFFECTUE SUR LE SITE RETENU PAR LE "MAITRE DE LA TERRE". AUSSITOT L'INDIVIDU OCCUPE LE LIEU, DANS UNE MAISON VEGETALE. ENSUITE, IL DEMANDE A UN MACON DE VENIR CONSTRUIRE. LE TEMPS DES TRAVAUX, DU FAIT DE SA RELATION AU MATERIAU DE CONSTRUCTION (BANCO : TERRE MELANGEE A DE L'EAU), QUI A CETTE CAPACITE DE REAGIR AU COMPORTEMENT DES INDIVIDUS, LE MACON A AUTORITE SUR LE SITE ET TOUS CEUX QUIS'Y TROUVENT : APPELE LE "MAITRE DU BANCO", IL A DES PREROGATIVES PROCHES DE CELLES QU'A LE "MAITRE DE LA TERRE" SUR LE TERRITOIRE DU VILLAGE, MAIS IL EST AUSSI DANS UNE SITUATION DELICATE (LA PUISSANCE DU BANCO LE TIENT ; S'IL COMMET DES ERREURS ELLE SE RETOURNE CONTRE LUI). FAIRE ADVENIR DES NAISSANCES EN CE LIEU EST L'OBJECTIF DU MACON, MAIS EN MEME TEMPS CE QU'IL CONSTRUIT TIENT DE LA TOMBE ;A CHARGE POUR LUI DE FAIRE EN SORTE QUE LE KELE ET SON FONDATEUR PUISSENT S'INSCRIRE DANS LA PERENNITE, ET QUE LES NAISSANCES PRIMENT SUR LES MORTS.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (774 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [745]-765

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TI13
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2403
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 136 642 -- 1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3503
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.