L'euthanasie volontaire : enquete sur une demande sociale (etude socio-anthropologique)

par ANITA KECHICKIAN

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Gras.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    Alors que le suicide n'est plus interdit en france depuis la revolution, une part non negligeable de la population revendique, a l'instar de ce qui se reclame ailleurs, le droit de mourir. Mieux, le droit d'etre aide a mourir. Comment comprendre une telle + demande sociale ; ? la question atteste encore d'un autre paradoxe : l'individu en appelle, en effet, a la solidarite sociale pour echapper, par la mort, au social et a ses solidarites. Apres avoir releve que la mort volontaire constitue le paradigme de toutes les extinctions, decadences et autres de-faites (ou ek-stases), le travail presente les resultats d'une enquete conduite aupres des membres de l'association pour le droit de mourir dans la diginite. Le traitement (quantitatif et qualitatif) de 3000 questionnaires permet ainsi de dresser le profil sociologique de cette population. L'exploitation de ce materiau conduit ce faisant a une reflexion sur le droit (droitde/droit-a) et, partant, sur les pouvoirs qu'il invoque (le bio-pouvoir) ou qu'il combat (le pouvoir medical, l'acharnement therapeutique et les techniques de + reanimation medicale ;). Mais la revendication euthanasique ne serait-elle pas la face visible d'une obligation masquee a disparaitre ? cette hypothese est infirmee par l'etude du cout de la sante et du + poids de l'age ;. De meme, si la demande peut sembler relever (en ecourtant le travail du trepas) du deni de la mort, a l'examen elle apparait eviter non la mort mais la souillure que represente l'indiscernable entre-vie-et-mort. Par dessus tout, la crainte constamment avouee de la degradation, introduit a une reflexion sur la honte et l'intimite (la preservation sociale du secret). L'euthanasie est toujours demandee au nom d'une dignite (sociale). Les demandeurs sortiraient donc socialement de la societe. Cette + action reciproque ; de type sacrificiel, ouvre ainsi a une veritable allagmatique ou s'echangent la vie et la mort, l'individu et sa societe.

  • Titre traduit

    Volontary euthanasia. A survey on a social demand. (a socio-anthropoloical study)


  • Résumé

    Whereas suicide is no longer prohibitted in france since the revolution, a somewhat not inconsiderable part of the population, following the example of what is claim outside its borders, demand the right to die. Better still, the right to be + assisted in dying ;. How are we to understand suche a + social claim ; ? the question testifies to a further paradox : the individual actually appeals to social solidarity to escape through death the social and its solidarity. After picking out that voluntary death embodies the paradigm of all forms of extinction, decadence and other de-constructions (or ek-stases}, the work shows the results of a survey that was led with the members of the association for the right to die with dignity. The qualitative and quantitative treatment of three thousand questionnaires allows us to draw up the sociological profile of this population. Following the exploitation of this material, further thought must be given to the right (what is licit vs what is due) and therfore, the power it calls upon (the bio-powel) or those it fights (the medical power, the therapeutic fury and the technics of emergency care). But could not the euthanasiac vindication be the visible side of a concealed necessity to disappear ? this hypothesis is invalidated through the examination of health coast and the social and economical burden entailed by old age. Similary, if the claim may seem to amount to a denial of death, (through shortening the dying process) a close examination appears to avert as it were, not death itself but the blemish epitomized by the indiscernable state between life and death. Above the repeatedly acknowledged fear of decay induces a reflection on shame and intimacy (the social preservation of secret). Euthanasia is always requested in the name of (social) dignity. The claimants might henceforth socially comes out of society. This sacrifical-like + reciprocical action ; thus opens onto genuine + allagmatics ; in which life and death, the individual and its society are exchanged.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 727 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 743 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2197
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 265408
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.