Recherches sur le premier age du fer en france centrale

par Pierre-Yves Milcent

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Olivier Buchsenschutz.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    Notre etude porte sur le premier age du fer de l'auvergne et de la partie orientale des regions centre et limousin. Elle repose sur l'inventaire critique de la documentation concernant les decouvertes isolees, les habitats, les depots et les cimetieres. L'objectif est de proposer une nouvelle lecture du premier age du fer en france a partir de donnees actualisees et sans privilegier un facies de culture plutot qu'un autre (la france centrale est au carrefour de trois grands domaines culturels). Le plan suivi, chronologique, comprend trois parties. La premiere est consacree a la transition bronze-fer et au commencement du premier age du fer (800-650/630 av. J. -c. ). Les changements apparus au viiie s. Determinent le debut de la periode : reel developpement de la metallurgie du fer, transformation des modes d'occupation du sol et des reseaux d'echanges, rupture dans les pratiques de deposition. L'adoption d'un equipement aristocratique d'origine atlantique, dont l'epee hallstattienne, revele l'ampleur des mutations que subit le milieu des elites. Au cours de l'etape moyenne du premier age du fer (650/630-510 av. J. -c. ), les femmes acquierent une forte visibilite et se substituent aux hommes sur le plan archeologique : de riches parures feminines, parfois exotiques, placees dans des sepultures fondatrices, dans des depots rituels, en portent temoignage. Le phenomene parait traduire une recomposition des roles dans les structures familiales aristocratiques au benefice des femmes. L'importance croissante des reseaux d'echanges a longue distance caracterise la fin de la periode (510-430 av. J. -c. ). L'allemagne du sud-ouest puis l'italie du nord influent sur l'evolution des aristocraties dont certains membres adoptent des pratiques funeraires etrangeres. L'apparition d'une agglomeration urbaine a bourges est une autre consequence spectaculaire de ces contacts. La fin du phenomene coincide avec un processus d'homogeneisation culturelle a l'echelle de l'europe moyenne.

  • Titre traduit

    Studies about the first iron age in central france


  • Résumé

    Our study is about the first iron age of auvergne and the oriental part of the centre and limousin regions. It is based on the thorough inventory of the documentation concerning the isolated finds, the settlements, the hoards and the cimeteries. The objective is to propose a new analysis on the first iron age in france with new data and without focusing more a cultural profile than another one (central france is at the junction of three big cultural areas). We have adopted a chronological plan. It include three parts. The first part is about the transition between the bronze and the iron age (800650/630 bc). This period starts with the changes that appears on 8th bc : full developement of iron metallurgy, transformation of settlement patterns and exchange networks, break in ritual deposit customs. The use of an aristocratic equipement of atlantic origin - espacially hallstatt sword - reveals the extent of strong changes in the elite society. During the middle step of the first iron age (650/630-510 bc), we are more documented on women compare with the previous period when men were preeminent. Rich feminin jewels, sometimes exotics, placed in founder burials, in ritual hoards, are the more visible features of this change. It seems to be the sign of an advantageous place for women in the aristocratic families structures. The increasing importance of the long distance exchange networks characterise the end of the first iron age (510-430 bc). South-west germany and northern italy have an influence on the elite evolution. Some of their members started to adopt funeral practices from those areas. The urban centre emergence of bourges is another spectacular consequence of those contacts. The end of this phenomenon coincide with a cultural standardisation process all over mid-europe.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Société préhistorique française à [Paris]

Le premier âge du fer en France centrale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol., 888 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 450 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : ARTeHIS "Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés". UMR. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2374
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Société préhistorique française à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Le premier âge du fer en France centrale
  • Dans la collection : Mémoire de la Société préhistorique française , 34
  • Détails : 2 vol. (718 p.)
  • ISBN : 2-913745-18-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [339]-366. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.