La philosophie hegelienne de la musique

par Alain Patrick Olivier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Bernard Bourgeois et de ANNE-MARIE GETMANN-SIEFERT.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    Principalement pendant la periode de son enseignement berlinois, hegel fut confronte a une vie musicale riche et intense, qui se reflete largement dans les cours d'esthetique contemporains. La reconstruction precise de ses experiences musicales et de leur arriere-plan historique temoigne de l'importance accordee au phenomene au sein d'une pensee apprehendee le plus souvent d'un point de vue systematique. Le lien entre l'experience et la theorie peut d'autant mieux etre mis en evidence dans la presente etude qu'elle s'appuie, pour la premiere fois, sur les sources manuscrites des differents cours, et non sur la reconstitution posthume editee par hotho. Les prises de position souvent paradoxales du philosophe temoignent d'une grande surete de jugement et d'une originalite certaine, bien qu'il paraisse, par son silence a l'egard de beethoven, meconnaitre le lien essentiel entre le discours tonal et la pensee dialectique. Elles s'enracinent en meme temps profondement dans l'ensemble du systeme; car la musique participe aussi exemplairement du projet hegelien de l'homme total, de la liberte, du bonheur, de la vie infinie.

  • Titre traduit

    Hegel's philosophy of music


  • Résumé

    It was mainly between 1818 and 1831, when he taught in berlin, that hegel became acquainted with the extremely rich, creative musical environment which is widely reflected in the courses on aesthetics of the time. The precise reconstruction of hegel's musical encounters and their historical background bears witness to the importance of the phenomenon, within a corpus which has hitherto most often been studied from a purely systematic point of view. In this study, the link between expericence and speculation emerges all the more clearly since, for the first time, it is based on manuscripte of the various sources and not an the posthumous reconstruction edited by hotho. Hegel's often paradoxical opinions reveal in fact a remarkably sound judgement as well as true originality (although because of the fact that he does not mention beethoven, he seems not to have grasped the fundamental link between tonal and dialectical thought. ) at the same time, these opinions are deeply rooted in all of hegel's thought. Indeed, music also contributes, in an exemplary manner, to the hegelian vision, the componente of which are man as a whole, freedom, happiness and the infinity of life.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par H. Champion à Paris

Hegel et la musique : de l'expérience esthétique à la spéculation philosophique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 420 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 408 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2226
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Hegel et la musique : de l'expérience esthétique à la spéculation philosophique
  • Dans la collection : Musique-musicologie , 34 , 0398-2599
  • Détails : 1 vol. (297 p.)
  • ISBN : 2-7453-0830-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [275]-292. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.