Unité du peuple et son état

par Byung-Un Jin

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Bernard Bourgeois.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le monde où nous vivons actuellement est le résultat d'un processus de construction. Comme toute construction, il montre son plan universellement lisible et son auteur. Une telle architectonique universelle commença à apparaitre dans la Grèce classique, et l'on peut la lire effectivement dans les arts plastiques se servant de la perspective et des proportions mathématiques, ainsi que dans le discours attestant la forme purement régulière du langage. Tous ces phénomènes culturels, sans précédent dans le monde antique, portent, à leur tour, l'empreinte de la démocratie athénienne. De celle-ci sont nées aussi la philosophie et les théories de l'état. Toutes ces constructions idéelles et théoriques supposent et impliquent que l'individu ait conscience de soi comme d'une subjectivité qui ne se perd pas dans la substance, mais s'affirme elle-même comme valeur substantielle. Le fondement grec de la civilisation occidentale n'est pas pour autant la fondation absolue de celle-ci, car la pensée grecque ne sait pas faire reposer sa construction idéale sur une subjectivité absolument libérée en elle-même. Le sujet de la civilisation occidentale sera donc l'homme grec christianisé, à savoir la personnalité libre infinie. Le monde présent n'est pas un être-là, mais l'existence construite par le sujet libre selon le plan rationnel.

  • Titre traduit

    Unity of people and its's state


  • Résumé

    The current world where we are living, is the final outcome of an universal process of construction. It reveals, like all kinds of construction, its plan with universal readability, and its authhor. An universal architectonics like this began to appear in the classical greece, and so we can actually read it through the plastic art which use the perspective and mathematical proportions, as well as in the speech which proves the pure regular form of language. All these cultural phenomenon bear the mark of athenian democracy. This one was also the birthplace of philosophie and theories of state. All these ideal and theoretic constructions suppose and imply that the human individual should have self-consciousness as a subjectivity which does not lose itself in the substance but asserts itself as a substantial value. However, the Greek foundation of western civilisation cannot be sufficient, because the greek mind cannot base her ideal construction on the absolutly free subjectivity. The author of the western civilisation will be the greek converted to christianity, that is, the infinite free personality. The present world is not an "être-là" but l'existence built by the free subject according to rational project.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (533 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 211 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2346
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.