Le langage aboli : expression et spéculation chez Hegel

par Isabel Weiss

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Bernard Bourgeois.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    La présente thèse, intitulée le langage aboli. Expression et spéculation chez Hegel, vise à analyser le thème du langage dans le système hégélien selon une triple compréhension de l'expression : immédiate, comme langage opposé au sens, dialectique, comme forme négative, spéculative, comme discours absolu. Le langage est un opérateur dialectique de la pensée qui, sous sa forme sémiologique, doit être compris parallèlement au temps (et à la dialectique elle-même), comme quelque chose qui disparait, qui s'efface au profit de ce à quoi il se réfère, tandis que sous sa forme absolue (dans le langage de l'art, de la religion et enfin de la philosophie), le langage devient l'expression recueillant du sens dernier de la pensée hégélienne. Cette conservation contient à la fois l'apparition historique et l'organisation logique du sens : le langage de l'esprit absolu peut ainsi être requalifie comme témoignage de l'esprit pour lui-même. Cette détermination positive ne prend cependant tout son sens qu'au regard du sens précis de la suppression dialectique du langage, dont l'interprétation nous conduit à envisager une confrontation, centrée sur la médiation linguistique, entre Hegel et quelques grandes positions de la philosophie contemporaine, notamment la déconstruction de J. Derrida et l'herméneutique de H. -G. Gadamer.


  • Résumé

    The present doctoral thesis, which title is : the relief of language. Expression and speculation by Hegel, analyses the question of language in Hegel's system from three different understandings : immediate, as form opposed to sense, dialectic, as negative form, speculative, as absolute speech. Language is a dialectical instrument of thought which, semiotically understood, must be considered as time (and as dialectic itself), as something which disappears in favour of its referent, while, absolutly understood (concerning art, religion and philosophy), language becomes the expression which receives the ultimate sense of Hegel's thought. This last position contains both historical appearance and logical organisation of sense : the langage of absolute spirit can be renamed testimony of spirit for itself. This positive determination reveals its complete sense only if the precise sense of dialectical suppression of language is taken into consideration. Our interpretation leads to confront Hegel and some important positions of contemporary philosophy, in particular the deconstruction of j. Derrida and the hermeneutics of H. -G. Gadamer.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Paris, Budapest, Torino

Expression et spéculation dans l'idéalisme hégélien


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par L'Harmattan, Numilog à Paris, Bagneux

Expression et spéculation dans l'idéalisme hégélien

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (533 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 146 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 2264
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par L'Harmattan à Paris, Budapest, Torino

Informations

  • Sous le titre : Expression et spéculation dans l'idéalisme hégélien
  • Dans la collection : Ouverture philosophique , 1269-8970
  • Détails : 1 vol. (208 p.)
  • ISBN : 2-7475-4995-X
  • Annexes : Bibliogr. p. 201-206. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.