Le travail et la question sociale : histoire de la construction d'une synthese entre le socialisme et l'economie politique aux xixeme siecle

par Annie Soriot

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jérôme Lallement.

Soutenue en 1999

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le point de depart de ce travail concerne les controverses sur le statut du travail dans l'organisation economique. Plus precisement, ces controverses sont analysees au sein des ecoles socialistes francaises du xixeme siecle, et sont de ce fait directement liees a l'emergence d'une "question sociale". A partir des reflexions socialistes sur le travail, le but de la these est de montrer qu'une articulation entre la theorie economique et les criteres de justice sociale est construite pour surmonter les dilemmes poses par la question sociale. Dans une premiere partie, l'opposition tranchee entre d'une part une conception du travail issue de la tradition utopique (celle de saint-simon) et d'autre part la conception des socialistes marxistes (guesde et lafargue) est analysee. De l'opposition entre travail et oisivete, on passe a une demarcation entre travail et capital. Cependant, l'inscription utopique du socialisme marxiste est ici soulignee. Surtout, ces deux temps caracterisent un meme rapport a la theorie economique (contrairement aux travaux des socialistes reformistes). La deuxieme partie de la these est alors consacree a la construction d'un socialisme fonde economiquement et scientifiquement : la recherche d'une articulation entre la theorie economique et les principes socialistes est soulignee. L'analyse porte sur la construction d'une troisieme voie sur le mode de la synthese. Deux tendances sont distinguees dans ce mouvement : d'une part, la demonstration economique de la superiorite du socialisme a partir de la theorie economique marginaliste (le socialisme "synthetique" de walras ou le "socialisme marginaliste" de landry). D'autre part, les travaux fondes sur le concept de solidarite - cette derniere se substituant au travail comme support de la cohesion sociale (le "socialisme contractualiste" de fouillee, le "socialisme humanitaire" de leroux, le "socialisme liberal" des solidaristes).

  • Titre traduit

    Labour and social question


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 394-423

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P99-113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.