Etudes structurales et fonctionnelles de la phosphatidylethanolamine-binding protein extraite du cerveau de boeuf

par BEATRICE VALLEE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Françoise Schoentgen.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La phosphatidylethanolamine-binding protein (pebp) est une proteine cytosolique de 21 kda extraite du cerveau de buf. Elle a ete initialement caracterisee par son affinite vis-a-vis des phospholipides, et plus particulierement de la phosphatidylethanolamine. La pebp bovine appartient a une famille de proteines largement repandues a travers de nombreuses especes. Plusieurs roles ont ete suggeres pour ces proteines, chez les mammiferes, la pebp serait impliquee dans la morphogenese et le developpement des cellules et son role dans la transduction du signal a ete recemment mis en evidence. Afin de mieux comprendre le mode d'action de cette proteine, nous avons decide de determiner la structure de la pebp bovine, de caracteriser ses proprietes physicochimiques et sa stabilite thermodynamique, et d'etudier son interaction avec des membranes modeles. Cette etude a mis a jour un repliement original et nouveau de la pebp, qui ne permet de l'apparenter a aucune famille de proteines actuellement connue : la pebp semble donc definir une nouvelle famille structurale de proteines. Sa stabilite thermodynamique est relativement faible, ce qui suggere que cette proteine est capable de s'adapter pour remplir sa fonction biologique, comme semble l'indiquer, par ailleurs, sa flexibilite. Son interaction avec les membranes modeles s'est revelee faible, elle semble principalement regie par des forces electrostatiques. Parallelement a ces travaux, une etude structurale du peptide n-terminal de la pebp de rat a ete realisee. Ce peptide a ete isole in vivo, il stimule la synthese d'acetylcholine au niveau de l'hippocampe. Bien que ce peptide soit court (12 residus), il adopte une conformation assez etonnante et versatile, qui lui confere certaines homologies avec les peptides -amyloides. Comme ces derniers, il est particulierement abondant dans le cerveau de personnes agees atteintes de maladies neurodegeneratives.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 p.
  • Annexes : 231 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.