Combustion initiee par voies non conventionnelles pour les moteurs thermiques : de l'etincelle a l'auto-inflammation pilotee par injection de radicaux (apir)

par CYRIL ROBINET

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Jean Andrzejewski.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis un siecle, la combustion des melanges fortement dilues et stratifies appliquee au moteur a allumage commande constitue une potentialite majeure pour la reduction de la consommation et des emissions polluantes. Dans les annees soixante-dix, ce benefice a partiellement ete degage avec les moteurs a charge stratifiee honda cvcc et lag. Actuellement, les performances de la combustion initiee par l'etincelle d'une bougie empeche l'utilisation des melanges fortement dilues et stratifies. L'etude montre l'influence des produits de combustion residuels sur la combustion des melanges pauvres homogenes appliquee au moteur. La litterature rapporte que les solutions d'initiation non conventionnelle telles que la combustion par jet(s) pulse(s) ou l'initiation assistee par jet d'hydrogene favorisent la combustion des melanges fortement dilues. L'etude optique de la combustion moteur confirme l'initiation de la combustion moteur par de multiples fronts de flamme. L'etude moteur, cycle a cycle, demontre une combustion sensiblement plus rapide et repetable que dans le cas bougie. Ces caracteristiques autorisent la combustion de melanges pauvres homogenes proche de la limite d'inflammabilite. A partir des precedentes etudes, un concept d'initiation novateur, l'auto-inflammation pilotee par injection de radicaux, est formule. La combustion moteur induite par l'apir demontre une rapidite et une repetabilite sensiblement ameliorees par rapport a une initiation par la bougie et le pjc. Dans une configuration plus proche de l'industrialisation, la combustion moteur induite par l'apir est moins degradee que lors d'une initiation par le pjc.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 p.
  • Annexes : 109 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.