Evolution de la liaison chimique dans la phase ferroelectrique de linbo3 determinee par spectrometrie d'emission infrarouge jusqu'a 1550 k

par JOSE VICENTE FONSECA

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de François Gervais.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La charge effective dynamique portee par les ions permet d'approcher le caractere de la liaison chimique. Son evolution en temperature peut etre etudiee par spectroscopie infrarouge, une etude qui ne pose plus de problemes aux temperatures proches de l'ambiante. A haute temperature (t>1300 k), la mesure infrarouge par reflexion n'est plus realisable. Mais elle peut etre effectuee directement par emission, le flux thermique important emis par l'echantillon devenant alors un avantage. Ce travail a donc consiste dans une premiere partie a l'extension au domaine spectral des basses frequences (region des phonons) du dispositif experimental d'emission thermique developpe au laboratoire, et de sa methodologie d'utilisation. Les competences ainsi acquises ont permis d'aborder ensuite la dependance en temperature de la liaison chimique dans un compose modele : le choix s'est porte sur le niobate de lithium. Ce compose subit une transition ferro-paraelectrique a haute temperature (environ 1400k), et, dans sa phase ferroelectrique, presente la plus importante polarisation spontanee connue a ce jour. D'autre part, le mecanisme de la transition est toujours un sujet de controverses tres actif, en partie lie au fait qu'aucune donnee de dynamique de reseau n'a pu etre obtenue au voisinage de la transition et a fortiori au dessus. La presente etude etait donc interessante d'un point de vue liaison chimique, et physique des transitions de phase. Les mesures d'emission ont pu etre obtenues pour les 2 symetries a et e, dans les phases ferro et paraelectriques, et meme jusque dans la phase liquide. Les resultats ont permis de mettre en evidence l'evolution en temperature du mode mou, et de sa saturation a l'approche de la transition pour evoluer vers un regime de type ordre-desordre. L'existence de ce crossover d'un regime displacif vers un regime-ordre desordre permet ainsi de clarifier la controverse sur le mecanisme transitionnel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 94 p.
  • Annexes : 77 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.