Contraintes ensemblistes et specifications formelles

par AGNES TELLEZ ARENAS

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Siva Anantharaman.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de cette these est de donner des outils permettant de decrire et de traiter des relations entre ensembles intentionnels (contraintes ensemblistes), puis de les appliquer a l'expression et a la validation de proprietes de programmes, dans le cadre d'un langage de specification formel (methode b). Les ensembles sont une structure de donnees dont l'expressivite est reconnue, et peuvent etre representes de differentes manieres. Nous proposons de les decrire en intention, en definissant un ensemble par les proprietes communes de ses elements. La semantique de ces ensembles est donnee en terme de programmes logiques. Nous proposons un semi-algorithme de test de satisfiabilite d'une conjonction d'inclusions entre ensembles intentionnels. Son but est de repondre a la question existe-t-il une solution a ces contraintes ?. De nombreuses methodes de specification formelles sont basees sur l'ecriture de machines abstraites qui decrivent l'etat d'un module et son evolution. Seules des proprietes statiques, concernant l'etat du systeme a un moment donne, peuvent generalement etre specifiees et verifiees. Dans la seconde partie de cette these nous utilisons le formalisme des ensembles intentionnels pour exprimer des proprietes dynamiques de machines abstraites, par l'ecriture d'un systeme de contraintes sur des ensembles d'etats atteignables par les executions. Pour verifier qu'une machine abstraite m respecte ces proprietes, nous proposons une methode d'analyse de programmes permettant de construire un programme logique vu comme la synthese du comportement des operations de m, et permettant d'etudier l'ensemble des etats atteignables.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 p.
  • Annexes : 72 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.