Le pluton de mykonos-delos-rhenee (cyclades, grece) : un exemple de mise en place synchrone de l'extension crustale

par Isabelle Lucas

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de JOSE ROMS.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le pluton affleurant sur les iles de mykonos, delos et rhenee en mer egee se met en place pendant une phase d'extension de la croute. Diverses approches methodologiques ont ete menees conjointement sur le corps magmatique et sur son encaissant (petrographie et texturologie, analyse structurale et structurologie, chimie des mineraux et sur roche totale, etc. ). Outre l'architecture et la dynamique de mise en place du pluton, son evolution petrologique et structurale a ainsi ete mise en evidence. Les corps basiques representes dans le coeur du pluton sont les temoins d'un sous-plaquage crustal de produits resultant de la fusion mantellique, elle-meme liee au desepaississement de la croute. Les termes granitoidiques qui composent la quasi-totalite du pluton, prennent leur origine dans une fusion a la base de la croute : leur diversite compositionnelle peut s'integrer dans un mecanisme de cristallisation fractionnee aboutissant a la formation d'une chambre magmatique litee infra-crustale. La composition chimique de ces produits, traduite en termes rheologiques ainsi que la chimie des mineraux permettent de fixer les conditions thermo-barometriques de la cristallisation et conduisent a envisager qu'ils etaient a l'etat liquide lorsqu'ils ont alimente le pluton dans son site final de mise en place. Ils sont l'expression de la vidange, du haut vers le bas, d'une chambre magmatique profonde, ce qui aboutit a la formation d'un ensemble plutonique zone a caractere inverse. Les structures enregistrees par les materiaux du coeur du pluton (sur les iles de delos et de rhenee et sur une partie de la presqu'ile de l'appolonion) ont ete qualifiees de magmatiques. Classiquement, de telles fabriques plano-lineaires sont interpretees comme le resultat d'une mise en orientation des cristaux dans un ecoulement magmatique. Pour diverses raisons, cette interpretation s'avere inadequate, au moins dans le cas qui nous interesse. Nous proposons donc de voir dans cette disposition une orientation des mineraux par piezocristallisation. L'orientation est regie par des contraintes qui s'exercent sur le pluton au cours de sa mise en place et qui sont transmises dans le materiau magmatique au cours de sa cristallisation. Cette hypothese semble etayee, entre autre, par le fait que la morphologie de certains cristaux apparait elle-meme liee au type de deformation affectant le materiau magmatique : ainsi, la deformation finie par constriction ou par aplatissement qui est enregistree par la forme des enclaves (mais aussi par les fabriques l et s des mineraux), semble se repercuter dans la morphologie, aciculaire ou tabulaire, des megacristaux de feldspath potassique. L'agencement des structures magmatiques dans le pluton est, quant a lui, interprete comme le resultat de l'interference entre un champ de deformation interne, resultant de la dynamique propre du pluton, et un champ de deformation regionale externe, correspondant au champ de contraintes regional. Cette tectonique regionale est egalement responsable de la mylonitisation de la partie nord-orientale du pluton. Les mylonites ont une geometrie et une cinematique de failles normales et presentent des textures de haute temperature. Elles sont elles-aussi l'expression d'une deformation regionale extensive synchrone de l'intrusion magmatique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 491 p.
  • Annexes : 229 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-3429

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 ORLE 2013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.