Synthese de derives indoliques et pyridooxazoliques antagonistes aux glycoproteines gpiib/iiia

par VALERIE GRUMEL

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Gérald Guillaumet.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    De nombreuses maladies cardio-vasculaires sont liees a la formation dans un vaisseau sanguin d'un caillot ou thrombus, qui freine ou arrete la circulation du sang ainsi que l'irrigation des tissus situes en aval. Les thromboses peuvent etre gravissimes lorsqu'elles touchent des organes vitaux. La frequence considerable des thromboses, qui place ces affections au premier rang de la morbidite, a suscite la decouverte de nouveaux agents therapeutiques. C'est en etudiant l'ensemble des phenomenes grace auxquels l'organisme combat une hemorragie que de nouveaux agents anticoagulants et thrombolytiques ont ete decouverts. L'activation du complexe glycoproteinique gpiib/iiia par le fibrinogene lors de l'agregation plaquettaire est un des mecanismes de l'hemostase. Le fibrinogene est un polypeptide contenant, entre autres, la sequence rgd qui s'avere etre necessaire, sinon suffisante, a la liaison du fibrinogene a son recepteur glycoproteinique gpiib/iiia. Des analogues non-peptidiques du motif rgd, antagonistes aux glycoproteines gpiib/iiia, constituent donc une cible de choix dans le traitement de ces maladies. Des composes derives des indoles et des pyrido2,3-d1,3oxazoles ont ete elabores dans cet objectif. Afin de mimer la sequence rgd, ces heterocycles ont ete disubstitues en diverses positions par deux chaines carbonees portant a leurs extremites une fonction acide carboxylique pour l'une, et une fonction basique (generalement une piperidine) pour l'autre. Les diverses pharmacomodulations elaborees autour de ces deux structures ont permis d'acceder a une serie de molecules, dont l'activite pharmacologique a ete evaluee dans des tests d'agregation plaquettaire induite par le collagene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 322 p.
  • Annexes : 191 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.