L'apport de l'ablation laser couplee a l'icp-ms, a la caracterisation des archeomateriaux siliceux

par MARYSE BLET

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Noël Barrandon.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La caracterisation elementaire d'archeomateriaux de type siliceux, comme les silex et les glacures de ceramique, pose de serieuses difficultes. Le silex est compose essentiellement de silice. Ses rares impuretes sont souvent distribuees de facon heterogene et cette roche est sensible aux contaminations. La glacure est un materiau composite complexe. Sa composition ne depend pas seulement des composes utilises pour la fabriquer et de leurs impuretes, mais aussi de la pate ceramique et de la cuisson. Les methodes utilisees traditionnellement en archeometrie ont montre leurs limites pour resoudre certaines problematiques, en particulier celles liees a la provenance des silex ou des composes entrant dans l'elaboration des materiaux composites siliceux. La methode la-icp-ms semble a meme de repousser ces limites, de par ses performances dans l'analyse des elements traces. Nous avons choisi d'etudier son apport a la resolution de problematiques de provenance et de technologies de fabrication, concernant respectivement les silex et les glacures. Employee pour la premiere fois pour ce type d'etude, elle permet une analyse quasi non destructive des silex. Un protocole d'analyse et une methode de calcul original ont ete mis au point, pour determiner les teneurs des elements majeurs, mineurs et traces. Pour chacune des etudes, les resultats d'analyse ont ete compares a ceux obtenus par differentes autres methodes, de facon a juger de la representativite et de la validite des resultats. Deux sujets ont ete traites plus en detail : la differenciation des silex provencaux et l'etude du colorant cobalt des glacures. Ce travail montre que l'application de la methode la-icp-ms aux archeomateriaux siliceux apporte bien souvent un plus par rapport aux methodes traditionnellement utilisees et que ses performances permettent d'envisager un renouvellement des problematiques abordees, particulierement en ce qui concerne les etudes de provenance.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 311 p.
  • Annexes : 177 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire des Sciences de l’Univers en région Centre.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-791
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.