Les coulisses du Lord Chamberlain : la censure théâtrale de 1900 à 1968

par Anne Etienne

Thèse de doctorat en Théâtre

Sous la direction de Thomas Pughe.

Soutenue en 1999

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette thèse contient deux recherches différentes parce que le sujet de la censure théâtrale est historique autant que littéraire. Nous exposons tout d'abord les premiers textes législatifs sur la censure théâtrale et leurs implication. Ensuite chaque partie d'analyse des pièces censurées est introduite par un compte rendu du contexte théâtral et politique de chaque époque. De plus, nous mettons en évidence, dans deux chapîtres, les divers arguments évoqués lors des commissions d'enquête de 1909 et 1966. Nous étudions la censure de 32 pièces. Ceci implique d'une part une analyse des scripts et des idées des auteurs d'autre part. Une analyse des dossiers de correspondance du Lord Chamberlain. Ces dossiers indiquent les raisons de la censure, raisons d'ordre religieux politique et moral. Les dramaturges concernés sont pour la plupart inconnus ; néanmoins, la première partie d'analyse littéraire est consacrée à George Bernard Shaw, la deuxième révèle que Noël Coward et Terence Rattigan furent victimes du "Blue pencil", et la dernière partie s'intéresse à la censure subie par John Osborne, Harold Pinter Joe Orton et Edward Bond. La censure est abolie en 1968 parce que depuis le début du siècle, certains dramaturges et hommes politiques contestent la perennité d'un système de contrôle unique à l'art théâtral, le despotisme d'un censeur au service du gouvernement ou de la monarchie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 466 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 297 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.