Etude genetique et marquage moleculaire des facteurs de resistance a l'oidium du geniteur de ble tendre re714

par NATHALIE CHANTRET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Gérard Doussinault.

Soutenue en 1999

à l'ENSA RENNES .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le contexte economique agricole actuel incitant a reduire l'utilisation des produits phytosanitaires, l'amelioration genetique des resistances aux pathogenes devient une priorite. Les objectifs de cette these etaient d'analyser et de marquer les composantes de la resistance a l'oidium (erysiphe graminis f. Sp. Tritici) d'une lignee de ble (triticum aestivum) issue d'hybridations interspecifiques : re714. Cette lignee possede deux genes de resistance race specifique, mlre et pm4b, et est tres resistante au champ. La resistance a l'oidium de deux populations issues du croisement entre re714 et la variete sensible, hardi, a ete testee a trois stades de developpement : aux stades jeune plante (jp), jeune plante vernalisee (jpv), et au stade adulte au champ dans des conditions naturelles de contamination. Des travaux de cytogenetique et une analyse de segregation en melange (bsa) ont ete entrepris pour localiser le gene mlre. Parallelement, une recherche de qtl de resistance aux trois stades de developpement a ete menee. Le gene mlre a ete localise sur la partie distale du chromosome 6al. Un autre facteur de resistance a ete revele au stade jp, sur le chromosome 5d. Ce facteur de resistance est egalement implique dans la resistance aux quatre clones testes au stade jpv et dans la resistance au stade adulte pour trois annees et trois lieux. Au stade jpv, trois autres qtl, chacun specifique d'un clone, ont ete mis en evidence alors qu'au stade adulte nous avons identifie jusqu'a 5 autres qtl de resistance. Enfin, la comparaison des resistances aux trois stades a montre que le gene mlre a un effet residuel sur la resistance au stade adulte. Les resultats obtenus ont permis de montrer l'interet du gene mlre pour la resistance a l'oidium, de discuter des tests sur jeune plante vernalisee en tant que prediction du comportement au stade adulte et de mettre en evidence une zone chromosomique originale et interessante aussi bien d'un point de vue applique que fondamental.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 179 p.
  • Annexes : 346 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.