Maitrise de l'hygiene des surfaces par la creation de biofilms - aspects physico-chimiques

par ROMAIN BRIANDET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MARIE NOELLE BELLON FONTAINE.

Soutenue en 1999

à l'ENSA RENNES .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La qualite hygienique des aliments necessite une maitrise microbiologique des surfaces des equipements des ateliers de transformation alimentaire. Dans certains cas, les procedures de nettoyage/desinfection s'averent limitees, et une contamination microbienne peut alors subsister. Si cette flore residuelle contient des micro-organismes pathogenes et/ou d'alteration, elle pourra entrainer des consequences importantes sur le plan de la sante publique et sur le plan economique. Une approche alternative aux procedures d'hygiene classiquement utilisees pour la maitrise microbiologique des surfaces repose sur l'implantation de biofilms positifs susceptibles de limiter l'adhesion et la multiplication de la flore pathogene a la surface des materiaux concernes. L'approche physico-chimique de l'adhesion microbienne utilisee nous a permis de construire, en collaboration avec le cneva lerpac, un biofilm plurimicrobien capable, dans nos conditions experimentales, de reduire jusqu'a 95% la contamination des supports par l. Monocytogenes. En revanche, nous avons montre que la presence d'une souche de pseudomonas fluorescens, bacterie d'alteration frequemment presente a la surface des ateliers alimentaires humides, pouvait favoriser l'adhesion, et parfois la colonisation des cellules pathogenes sur le support.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Annexes : 168 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 111
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.